Cet article date de plus de cinq ans.

Boxing Day : Leicester cale, Arsenal rate le coche, United sombre

Ça se resserre en tête du championnat anglais. Leicester aurait pu perdre sa place de leader mais Arsenal a complètement raté le coche. Les poursuivants, Manchester City et Tottenham se rapprochent grâce à leur succès sur Sunderland et Norwich. Pour sa première sur le banc de Chelsea, Guus Hiddink devra se contenter d’un match nul.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Louis Van Gaal, en difficulté après une quatrième défaite consécutive ©maxPPP)

Les cartes sont rebattues en Premier League. Le classement se resserre en tête après cette première journée du Boxing Day. Les quatre premiers se tiennent désormais en six points. Défait logiquement 1-0 à Liverpool dans l’après-midi, le leader surprise Leicester aurait pu perdre sa place au profit d’Arsenal. Mais il n’en a rien été. Les Gunners se sont très lourdement inclinés (4-0) à Southampton dans un match dominé de la tête et des épaules par les Saints. C’est impuissants qu’ils ont vu la première place leur échapper, alors qu’ils avaient l’occasion de s'envoler en tête du championnat, avant Leicester-Manchester City mardi.

A LIRE AUSSI ►►► Boxing Day : une tradition "so british"

Tottenham et Manchester City font le plein

Alors qu’un trou s’était creusé entre les deux premiers du classement et les autres, l’écart est maintenant réduit. Grâce à sa victoire facile 4-1 face à Sunderland, Manchester city, porté par un Kevin De Bruyne étincelant, revient à un point d’Arsenal et trois de Leicester. Tottenham, qui a facilement disposé de Norwich 3-0 grâce à un doublé de son buteur Harry Kane, pointe à trois longueurs de City. Derrière, Crystal Palace cale chez le promu Bournemouth (0-0) et Manchester United sombre à Stoke (2-0).

Louis Van Gaal, dernière ?

Cinquième de Premier League après trois défaites de suite toutes compétitions confondues, United n’avait donc d’autre option que la victoire pour entamer son Boxing Day et conserver ses espoirs de podium. Mais au terme d’un match peu convaincant, les Mancuniens se sont à nouveau inclinés sans marquer de but. Sans compter les résultats décevants, l’animation dans le jeu de Manchester United est extrêmement pauvre. Louis Van Gaal n’arrive pas à faire jouer son équipe et son avenir s’inscrit en pointillés à Manchester.

Hiddink, première : un nul suffira

Pour sa première sur le banc de Chelsea, Guus Hiddink devra se contenter d’un match nul 2-2 face à Watford, étonnant 7e du championnat. Menés 2-1 en seconde période, les Blues sont revenus au score grâce à un doublé de Diego Costa et auraient même pu l’emporter si Oscar avait transformé son penalty. Chelsea stagne donc en bas de classement, à la 15e place, à 13 points de la première place qualificative pour la Ligue des Champions.

 

La magie de Noël n'a pas soufflé sur Stamford Bridge, le reportage d'Eric Albert à Londres
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.