Bernard Tapie condamné à payer 1,2 million d'euros à l'Urssaf

Le tribunal de commerce de Marseille a condamné ce lundi Bernard Tapie à régler une note d'1,2 million d'euros à l'Urssaf des Bouches-du-Rhône, en tant qu'ancien président du club de football de l'Olympique de Marseille. En tout, 3,8 millions d'euros étaient en suspens depuis le dépôt de bilan du club en 1995. Il n'y aura a priori pas d'appel.

(Reuters)

La somme en suspens était quasiment considérée comme perdue. Mais en 2008, l'arbitrage favorable à Bernard Tapie, qui a permis à l'homme d'affaires d'empocher la somme de 403 millions d'euros, a changé la donne.

Ce lundi, le tribunal de commerce de Marseille a donc tranché : Bernard Tapie devra rembourser 1,2 million d'euros de créances impayées à l'Urssaf. Quand il était président de l'Olympique de Marseille, au milieu des années 1990, celui-ci s'était en effet porté caution envers l'organisme. En 1995, le club de football a déposé le bilan, et la liquidation personnelle des époux Tapie a été prononcée. Depuis, pas un sou des 3,8 millions d'euros réclamés en tout n'avait été versé.

La justice a décidé de n'accorder le remboursement que d'une partie de la somme, les créances ayant fait l'objet de "contraintes". Considérant que le tribunal de commerce n'a pas donné raison à l'Urssaf, Maître Vincent Pinatel, avocat de Bernard Tapie, a décidé de ne pas faire appel.