Cet article date de plus de neuf ans.

Beckham au PSG : le feuilleton continue

Selon "Le Parisien" de mercredi, l'attaquant britannique "a dit oui au PSG". Problème : son entourage dément.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'attaquant David Beckham lors d'un match à Melbourne, le 6 décembre 2011. (BAI XUE / CHINE NOUVELLE / SIPA)

Beckham au PSG, épisode 72. L'attaquant britannique "a dit oui", à en croire Le Parisien-Aujourd'hui en France dans son édition du mercredi 21 décembre. Cette fois, le quotidien annonce qu'au terme de quatre mois de négociations, un accord a été trouvé sur une base de 800 000 euros mensuels brut pour une durée de dix-huit mois à partir de janvier. 

"Le PSG entre dans une dimension planétaire. La dimension qui manquait au club de la capitale et d'une région de 10 millions d'habitants pour devenir une place incontournable du football", s'emballe Le Parisien-Aujourd'hui en FranceL'Equipe évoque pour sa part "une mise en scène digne d'une véritable rock star pour la présentation de Beckham", qui pourrait avoir lieu "à l'Hôtel de Ville de Paris avant de se rendre aux Champs-Elysées !"

"Parler d'accord est prématuré", assure un proche

Problème : dans la soirée de mardi, l'entourage du joueur a démenti cette information. Un proche interrogé par l'Agence France-Presse a assuré qu'"il n'y a pas d'accord, avec aucun club de football. Parler d'accord est prématuré. David considère actuellement les options qui s'offrent à lui."

"Il va y en avoir, du buzz et du battage...", a commenté mardi soir Didier Deschamps, l'entraîneur de Marseille, grand rival du PSG, interrogé sur la une du Parisien. "Au-delà de l'aspect marketing, l'image avec sa famille et sa femme, ça reste un très très grand professionnel. Il n'est pas tout jeune, mais ça reste avant tout un footballeur. Evidemment, il y a beaucoup d'autres choses extra-football qui intéresseront beaucoup de gens."

Transfert sportif et (surtout) gros coup marketing

Depuis la petite phrase en septembre de Leonardo, directeur sportif du PSG - "La porte est ouverte, il est plus qu'un joueur de football, c'est une marque, une pop star" -, c'est le transfert qui fait saliver. Beckham à Paris, ce n'est qu'un petit plus sur le terrain, mais c'est beaucoup dans les projets marketing d'un club qui lorgne le marché asiatique, où l'ancienne vedette de Manchester United est une immense star.

Retour en images sur son parcours sportif.

Pour en revenir à Paris, si le joueur signe effectivement au PSG, sa femme Victoria, fashionista ultime, débarquera aussi dans la capitale mondiale de la mode. Les agences immobilières de luxe se sont déjà lancées dans une course effrénée pour trouver un bien d'exception, dans ou près de la capitale française, susceptible de plaire au footballeur et à sa famille.

"Victoria Beckham a visité un hôtel particulier avenue Montaigne, dans le quartier de la mode, le week-end du 11 novembre", a ainsi indiqué il y a quelques jours la direction générale de Belles Demeures de France, filiale du groupe d'immobilier de luxe Daniel Féau.

Rêve de JO

Plus prosaïquement, le joueur, âgé de 36 ans, arrivé en fin de contrat avec son club du Los Angeles Galaxy, doit désormais décider de la suite à donner à sa carrière : répondre aux sollicitations du PSG, rester en Californie ou trouver un autre point de chute.

Son dernier rêve, crampons aux pieds, serait de participer aux Jeux olympiques l'an prochain, "chez lui", à Londres. Le PSG pourrait-il lui offrir assez de temps de jeu dans une Ligue 1 rugueuse pour entretenir un corps rattrapé par le temps qui passe ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.