7 buts en 7 jours pour Haller, Bayern surpuissant, triste Juve : ce qu'il faut retenir du week-end européen

Tour d'horizon de ce qu'il ne fallait absolument pas manquer dans ce riche week-end européen de football.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Leroy Sané (Bayern Munich) - Sébastien Haller (Ajax Amstderam) - Paulo Dybala (Juventus), parmi les têtes d'affiches du week-end de football européen du 17, 18 et 19 septembre 2021 (SVEN HOPPE / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP - Paulo Nascimento / NurPhoto / NurPhoto via AFP - GIUSEPPE COTTINI / NurPhoto / NurPhoto via AFP)

Le week-end a été chargé dans les stades du Vieux continent. Des records à Munich, des buts à ne plus en finir pour Sébastien Haller et Sadio Mané, la fin de série décisive pour David de Gea, ou encore le début de saison raté de la Juventus Turin. Les histoires n'ont pas manqué, c'est l'heure de votre tour d'Europe.

7-0 et deux records : le Bayern de Nagelsmann roule déjà sur la Bundesliga

Dans un match joué avec un maillot en hommage à l'Oktoberfest et sa bière qui coule à flots dans Munich, le Bayern a mis plusieurs tournées. La réception du promu Bochum a donné lieu à un vrai festival offensif des hommes de Julian Nagelsmann, vainqueurs 7-0. Et sept qui font vingt réalisations lors des cinq premières journées de Bundesliga. L'ancien technicien de Hoffenheim et Leipzig égale un record historique dans le championnat allemand.

La fête a été totale avec un doublé pour Joshua Kimmich, un nouveau très bon match pour Leroy Sané (un but et une passe décisive) et une nouvelle unité pour le serial buteur Robert Lewandowski. L'avant-centre polonais est le premier joueur à inscrire au moins un but lors de treize matches consécutifs à domicile en Bundesliga. Le dernier match avec un Lewandowski fanny à l'Allianz Arena remonte à la réception du Leipzig de Nagelsmann le 5 décembre dernier. Une régularité exceptionnelle.

Lingard et de Gea, sauveurs de Manchester United

Man U n'est pas près d'oublier sa fin de match à West Ham. Sur la pelouse de la formation londonienne, la troupe d'Ole Gunnar Solskjaer n'a guère été brillante malgré un nouveau but de Cristiano Ronaldo. Tout s'est joué dans les derniers instants. Prêté chez les Hammers la saison passée, le Mancunien Jesse Lingard a pensé tuer le suspense à la 89e minute, en inscrivant un sompteux but en lucarne, son deuxième de la saison en seulement 45 minutes de jeu en Premier League.

Mais la palme du geste décisif revient à David de Gea, rempart salvateur sur le penalty de l'ultime minute. L'Espagnol s'est interposé face à Mark Noble, rentré en jeu exprès. Son premier arrêt sur pénalty en championnat depuis octobre 2014 après avoir encaissé les 40 derniers tirs dans cet exercice. Il fallait bien vaincre une telle série pour assurer la victoire aux Red Devils, leaders ex aequo avec Liverpool et Chelsea, impressionnant à Tottenham dimanche.

La Vieille Dame n'avance toujours pas

60 ans que la Juventus n'avait pas connu ça. Tenue en échec sur sa pelouse par l'AC Milan (1-1) dimanche, la formation du Piémont n'avait plus connu un début de saison aussi poussif depuis la saison 1961-1962. Alvaro Morata avait pourtant ouvert le score, mais les hommes d'Allegri n'ont pas su tenir leur avantage, Rebic égalisant pour les Rossoneri à la 76e minute. Pour la troisième fois cette saison, la Juve a mené. Mais elle reste sans victoire (deux nuls, deux défaites) et est relégable (18e), presque une hérésie dans le calcio.

Le départ de Cristiano Ronaldo est loin d'être la seule explication à ce retard à l'allumage, qui doit vite prendre fin si les Turinois veulent espérer jouer à nouveau le titre. Le contraste avec l'Inter Milan, leader et large vainqueur 6-1 de Bologne samedi, est assez saisissant…

7 buts en 7 jours : septembre stratosphérique pour Sébastien Haller

On n'arrête plus Sébastien Haller. Le Franco-Ivoirien de l'Ajax Amsterdam ne s'est pas contenté d'un retentissant quadruplé mercredi chez le Sporting pour le premier match de Ligue des champions de sa carrière. L'attaquant a récidivé en participant au très large succès de son équipe contre Cambuur. Haller a inscrit le septième but des Ajacides, son septième en… sept jours. Samedi 11 septembre, il avait déjà claqué un doublé sur la pelouse de Zwolle, avant ses quatre réalisations en C1. Ajoutez-y un doublé avec la sélection ivoirienne contre le Cameroun le 6 septembre dernier lors des qualifications pour la Coupe du monde 2022, et vous obtenez un mois de septembre absolument exceptionnel avec neuf buts en cinq matches, pour un but toutes les 45 minutes. La forme d'une vie.

Mané centenaire avec Liverpool, Salah en est tout proche

Les Reds se sont parfois fait peur. Mais ils ont fini par s'en sortir contre le Crystal Palace de Patrick Vieira (3-0), pourtant longtemps convaincant. La formation de la Mersey s'est montrée très efficace sur coup de pied arrêté, à l'image de l'ouverture du score de Sadio Mané. Le Sénégalais s'est montré opportuniste pour reprendre un ballon repoussé par Vincente Guaita et inscrire son 100e but avec les Reds, en 224 matchs. Mo Salah se rapproche pour sa part des cent unités avec la formation d'Anfield rien qu'en Premier League. L'Egyptien a inscrit sa 99e réalisation (sa 3e en championnat cette saison) pour le but du 2-0.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Antoine Griezmann

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.