Antoine Griezmann, la coqueluche d'un Atletico de Madrid qui gagne

L’Atletico de Madrid s’est imposé mercredi soir contre le Bayern Munich, 1-0 dans son antre de Vincente Calderon, en demi-finale aller de Ligue des champions. Même s’il n’a pas marqué, le club madrilène s’est appuyé sur sa pépite française Antoine Griezmann. De bon augure à quelques semaines de l'Euro 2016.

(Antoine Griezmann, le poing levé après la victoire de l'Atletico sur le Bayern (1-0) en demi-finale aller de Ligue des Champions mercredi. © Maxppp)

La victoire de l'Atletico de Madrid sur le Bayern Munich (1-0) mercredi en demi-finale aller de Ligue des Champions de football montre que le club espagnol est en passe de devenir un grand d'Europe, notamment grâce à son attaquant français Antoine Griezmann.

En arrivant au stade Vincente Calderon c’est simple : on ne voit que lui. Ce n'est pourtant pas le style, à l’Atletico, de mettre une personne en avant, mais Antoine Griezmann est présent sur toutes les affiches publicitaires, tout sourire, posant avec ses coéquipiers, le célèbre maillot rouge et blanc sur le dos.

A deux matches d'être les plus grands

Les supporters l’adorent. Manuel, fan de l’Atletico depuis des dizaines d’années, fait le geste de la main pour montrer qu’il n’était pas bien grand lorsqu’il est venu pour la première fois acclamer son équipe fétiche. Il est euphorique lorsqu’il parle d’Antoine Griezmann.

"Antoine Griezmann c’est une des révélations de l’Atletico Madrid. C’est un grand joueur français. On est super content de ce joueur, et on espère qu’il sera encore là, avec nous, pour très longtemps. Le club est grand, encore plus grand avec lui, et j’espère qu’il ne bougera pas de là et qu’on deviendra les meilleurs du monde  avec lui !"

Les meilleurs du monde, ils n’en sont pas loin les joueurs de l’Atletico. A deux matchs en fait : à commencer par la demi-finale retour la semaine prochaine à Munich. "Antoine Griezmann symbolise l’état d’esprit de l’Atletico" , reprend George, présent lui aussi en tribune mercredi soir.

"Il joue comme l’Atletico de Madrid : il joue avec le cœur. Il se bat, c’est un guerrier sur le terrain. C’est important de jouer avec le cœur quand on est l’Atletico Madrid. Avec le cœur on fait beaucoup de choses, et ça a toujours été comme ça dans notre club. Antoine Griezmann c’est un très grand joueur"

Plus grand que Fernando Torres ?

Dans les tribunes du stade Vincente Calderon, mercredi lors du match, les supporters des "colchoneros" portaient à peu près tous le maillot de leur club préféré. Mais, dans leur dos, deux numéros se dégageaient : le 9 de Fernando Torres, et le 7 d’Antoine Griezmann. Le Français n’est pas loin de supplanter l’idole de l’Atletico, "el niño". Sur le terrain, il n’y a déjà plus photo estime Fernando.

"Sur le terrain, il est meilleur, il est plus important. Après par rapport à la vision générale ou la renommée, je ne pense pas, parce que Fernando Torres a une histoire très particulière avec l’Atletico. Mais si on considère que le plus important c’est le terrain : oui, il est bien meilleur que Torres"

Tous apprécient son style et son état d’esprit, ainsi que sa capacité à être décisif lors des grands rendez-vous, même si mercredi soir il n’pas marqué. Contre Barcelone, au tour précédent, il avait tout-de-même inscrit  un doublé pour offrir la qualification à son club. Lorsqu’on lui dit que tout le monde l’aime ici, Antoine Griezmann sourit, parce qu’il le sait, et répond simplement qu’il tente de rendre tous ses encouragements sur le terrain.

Le reportage de Sébastien Hazard à Madrid
--'--
--'--