Agression de la footballeuse Kheira Hamraoui : un cinquième homme placé en garde à vue

La joueuse du Paris Saint-Germain avait été tabassée par "deux inconnus encagoulés" en novembre dernier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La footballeuse Kheira Hamraoui lors d'un match du PSG contre Le Havre, le 16 février 2022. (FRANCK FIFE / AFP)

Un cinquième homme, soupçonné d'avoir été sur les lieux de l'agression de la footballeuse Kheira Hamraoui, en novembre, est en garde à vue depuis lundi 26 septembre, a rapporté mardi le parquet de Versailles, confirmant une information du Journal du Dimanche.

Dans cette affaire, la joueuse Aminata Diallo a été mise en examen pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs" et placée sous contrôle judiciaire. Considérée par les enquêteurs comme l'instigatrice des violences à l'encontre de son ex-coéquipière, elle nie toute implication. Quatre hommes, soupçonnés d'avoir été sur les lieux de l'agression, ont également été mis en examen.

Kheira Hamraoui avait raconté avoir subi "une agression d'une violence inouïe" au sortir d'un dîner d'équipe le 4 novembre 2021."Deux inconnus encagoulés m'ont sortie de la voiture dans laquelle je me trouvais pour me tabasser à coups de barre de fer dans les jambes. Ce soir-là, j'ai bien cru que j'allais y rester... Je hurlais de douleur. J'ai essayé de me protéger au maximum. C'était insoutenable. J'en garde un souvenir très douloureux, très lourd."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.