Chantage à la sextape contre Valbuena : Karim Benzema face au juge

Après avoir passé 24 heures en garde en garde à vue, le joueur de l'équipe de France est entendu par un juge au palais de justice de Versailles. France 2 fait le point sur l'affaire.

FRANCE 2
Benzema-Valbuena, coéquipiers ou meilleurs ennemis ? Le match se joue désormais devant la justice. Karim Benzema, l'attaquant star du Real Madrid, est entendu depuis mercredi 4 novembre au matin dans les locaux de la police judiciaire de Versailles. Les enquêteurs veulent savoir quel rôle il a joué dans le chantage dont a été victime son coéquipier de l'équipe de France. "Karim Benzema n'a absolument rien à se reprocher et pour lui, c'était important de pouvoir mettre fin à cette très pénible polémique" commente Me Sylvain Cormier, avocat de Karim Benzema.

Un conseil amical ou des menaces de chantage ?

Au centre de l'affaire, une vidéo intime mettant en scène l'avant-centre lyonnais laissée, selon lui, par négligence sur l'un de ses anciens portables. Ce fichier vidéo a été récupéré par trois hommes, trois maîtres chanteurs. Ils ont réclamé à Mathieu Valbuena au mois 100 000 euros en échange de la non-diffusion de la vidéo, le joueur a refusé.
 
C'est à ce moment-là que Karim Benzema est entré en scène. L'un de ses amis lyonnais lui aurait demandé d'intervenir auprès de Valbuena. Le 5 octobre, à Clairefontaine, en pleine séance de préparation des Bleus, Karim Benzema aurait évoqué le sujet avec son coéquipier Valbuena. Que lui a-t-il dit ? Etait-ce un simple conseil amical ou a-t-il pris part au chantage en le menaçant ? C'est ce que les juges vont tenter de comprendre. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Karim Benzema (gauche) et Mathieu Valbuena lors d\'un entraînement de l\'équipe de France à Clairefontaine (Yvelines), le 4 juin 2014.
Karim Benzema (gauche) et Mathieu Valbuena lors d'un entraînement de l'équipe de France à Clairefontaine (Yvelines), le 4 juin 2014. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)