Foot amateur : la FFF annonce l'arrêt des championnats

A l'issue de son comité exécutif (Comex) ce mercredi 24 mars, la Fédération française de football a annoncé l'arrêt des championnats amateurs. Les compétitions devaient reprendre les 17 et 18 avril prochains.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JEFF PACHOUD / AFP)

C'était attendu. Alors que le redémarrage des championnats amateurs était prévu les 17 et 18 avril prochains, la Fédération française de football a décidé d'annuler cette reprise, ce mercredi 24 mars, en raison de la crise sanitaire. "Le Comité Exécutif de la Fédération Française de Football a pris la décision de mettre un terme à l’ensemble des compétitions amateurs départementales et régionales métropolitaines pour la saison 2020-2021 en raison de l’épidémie de la Covid-19 et des mesures sanitaires renforcées. A date, le calendrier, déjà contraint, ne permet plus d’envisager une reprise des compétitions amateurs", peut-on lire dans le communiqué. 

Il n'y aura donc pas la moindre montée, ni de descente pour tous les clubs engagés dans les championnats concernés alors que la situation de la National 2 et de la Division 2 féminine reste toujours aussi floue : "La situation des championnats de National 2 et de D2 Féminine, suspendus par le ministère des Sports fera l’objet d’un examen ultérieur au regard des perspectives de reprise possible définies par l’État lors du prochain Comex de la FFF."

Les clubs amateurs de nouveau touchés par un arrêt

Après la décision d'Emmanuel Macron en mars 2020 de confiner la France en raison de la pandémie de Covid-19, la Fédération française de football avait annoncé l'arrêt des compétitions de football amateur. Après une reprise timide en août, les championnats avaient de nouveau étaient suspendus en octobre dernier. Seuls les clubs qui participaient à la Coupe de France avaient pu reprendre les entraînements grâce à un protocole sanitaire établi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.