Euro 2021 : l'Italie trace sa route vers les huitièmes, le pays de Galles qualifié malgré sa défaite

Dans le même groupe, la Suisse est troisième et se retrouve en ballotage favorable après sa victoire face à la Turquie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Matteo Pessina a marqué le seul but de l'Italie face au pays de Galles.  (ANDREAS SOLARO / POOL)

Même sans son équipe type, même avec huit joueurs titulaires en moins que lors de sa précédente rencontre, l'Italie continue de séduire dans cet Euro 2021. Nouvel exemple dimanche 20 juin face au pays de Galles avec une courte mais précieuse victoire (1-0) qui lui permet de terminer en tête du groupe  A.

Le pays de Galles s'est aussi qualifié malgré la défaite et le succès dans le même temps de la Suisse face à une équipe de Turquie (3-1), sortie par la petite porte de la compétition. 

Verratti, c'est pas fini

Si Roberto Mancini a largement fait tourner pour cette dernière rencontre de poules, la quête de la première place était dans les têtes italiennes. Et particulièrement celle de Marco Verratti. Blessé avant l'Euro, le milieu du PSG a vu des tribunes le nouveau trident de la Squadra Azzurra (Locatelli-Barella-Jorginho) réussir un superbe début de compétition. Sans lui.

Alors l'international italien a décidé de rappeler pourquoi il était un titulaire indiscutable depuis deux ans et l'arrivée de Mancini à la tête de la sélection. Véritable plaque tournante du jeu italien, il a, par son activité, comblé les manques de son équipe bricolée sans ses habituels titulaires.

Jouant comme un meneur reculé, il a ratissé, orienté et a même tenté sa chance de loin, sans succès. Surtout, c'est lui qui a obtenu à la 38e minute un coup franc qu'il a ensuite déposé sur le pied de Matteo Pessina pour l'ouverture du score. Bien aidé par l'expulsion d'Ethan Ampadu en deuxième période (55e), il a endossé le costume du gestionnaire pour ramener l'Italie à la maison avec la tête. Et les épaules. Le huitième de finale des hommes de Roberto Mancini se tiendra face à l'Ukraine, l'Autriche ou la Macédoine du Nord.

Au bon souvenir de Shaqiri

De son côté, Ethan Ampadu, le jeune défenseur galllois de Sheffield United expulsé, pourra regretter son geste malheureux sur Federico Bernardeschi qui le privera d'un huitième de finale potentiellement abordable face à la Finlande, la Russie ou le Danemark. 

Le match du soir à suivre se tenait cependant à Bakou. Point de Grand Prix de Formule 1 mais une équipe de Suisse qui a rappelé son potentiel offensif en disposant d'une faible équipe de Turquie. L'ex-joueur du banc de Liverpool Xherdan Shaqiri a signé un sublime doublé alors que Seferovic avait ouvert le score en début de match. Troisièmes de leur groupe avec 4 points, les hommes de Vladimir Petkovic sont désormais en ballotage favorable pour une qualification en huitièmes. Mais il devront attendre, au moins jusqu'à mercredi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.