League of Legends : DAMWON Gaming sacré champion du monde devant Suning

Les Sud-Coréens de DAMWON Gaming ont dominé les Chinois de Suning pour remporter les Worlds 2020. Dans une finale plus disputée que prévue, ils ont su conserver leur calme et leur maîtrise pour offrir un sixième titre à la Corée.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les Sud-Coréens de DAMWON Gaming (HECTOR RETAMAL / AFP)

La Corée du Sud a repris son titre ! DAMWON Gaming a offert à la péninsule son sixième titre mondial, en dix éditions des championnats du monde de League of Legends. Mais face aux incroyables Chinois de Suning, ils n’ont pas vécu la balade attendue (3-1). 

Une première partie pour jauger côté DAMWON

DAMWON a pris l’avantage dès la première partie, sans esbrouffe. Une draft (sélection des champions qui seront utilisés par les joueurs) classique et prudente, mais qui a assuré aux Sud-Coréens la domination sur chaque voie. Grâce à ça, ils ont pu récupérer facilement les dragons et prendre l’ascendant. Malgré quelques erreurs punies par Suning, dont un Baron Nashor récupéré par les Chinois, ils n’ont jamais paniqué. Sûrs de leur victoire, ils ont continué à avancer jusqu’à faire craquer leur adversaire, pas assez puissant en teamfight. 

 

Deux "games" d'anthologie

La seconde partie a haussé l’intensité d’un cran, avec un Suning impérial dans les teamfights. Grâce à des choix surprenants dans la draft (Fiora sur Chen "Bin" Ze-Bin en toplane, Rengar sur Lê "Style of Me" Quang Duy en jungle), ils ont piégé les DAMWON. En égalisant, ils ont aussi évité d’encaisser le 3-0 qui leur était prédit par la majorité des observateurs. Direction donc la troisième partie, qui fut le point d’orgue d’une finale qui restera dans les mémoires par son intensité. La situation était pourtant très mal embarquée pour Suning, baladé par DAMWON dans le début de partie. Mais en enchaînant les paris improbables, et gagnants, ils sont revenus à hauteur des Coréens. Un Baron Nashor, un dragon ancestral, les Chinois ont failli réussir une des remontées les plus folles des Worlds. Mais dans un dernier teamfight à la tension extrême, DAMWON a tenu bon pour s'offrir une balle de match. 

Une dernière partie à sens unique

Et une seule occasion aura suffi pour les Sud-Coréens. Dans cette quatrièmeet dernière partie, les multiples paris chinois ne sont pas passés. Méthodique, supérieur dans tous les domaines, DAMWON a finalement offert la performance attendue. Emmenés par un Jang "Nuguri" Ha-gwon et Kim "Canyon" Geon-bu en grande forme, ils ont dominé leur sujet. Cette fois, Suning n'aura jamais semblé en mesure de renverser la vapeur. Une fois quatre dragons éliminés, et un Baron Nashor facilement récupéré, ils ont terminé presque facilement. Et réalisé leur rêve de soulever la Coupe de l'Invocateur. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers League of Legends

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.