Cet article date de plus d'un an.

Escrime : la Fédération française annule l'épreuve de Coupe du monde à Saint-Maur pour protester contre la réintégration des escrimeurs russes et biélorusses

Début mars, la Fédération internationale a décidé de permettre aux escrimeurs russes et biélorusses de revenir sur le circuit international.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La Chinoise Yang Hengyu et l'Ukrainienne Olga Kharlan lors des Jeux olympiques de Tokyo, le 26 juillet 2021. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Après l'Allemagne et le Danemark, c'est maintenant au tour de la France d'annuler une épreuve de Coupe du monde sur son sol. C'est par le biais d'un communiqué de presse, vendredi 31 mars, que la Fédération française d'escrime (FFE) a annoncé que le Challenge Monal de Saint-Maur-des-Fossés, comptant pour la Coupe du monde d'épée, ne se tiendrait pas les 19, 20 et 21 mai prochain.

Cette annulation prend sa source dans la décision de la Fédération internationale d'autoriser les athlètes russes et biélorusses à participer de nouveau aux compétitions du circuit mondial. La FFE précise en effet ne pas être "en capacité d’honorer les demandes de la Fédération internationale d’escrime (FIE) relatives à l’accueil des sportifs russes et biélorusses".

Une opposition institutionnelle et sportive 

Cette annulation s'inscrit dans la droite ligne de la position du président de la Fédération française, Bruno Gares, qui avait, dans un communiqué daté du 15 mars, précisé que "la position de la France a toujours été très claire : les athlètes russes et biélorusses ne peuvent pas prendre part aux compétitions sportives internationales, jusqu’à nouvel ordre". 

L'annulation du Challenge Monal intervient quelques jours à peine après une lettre ouverte de plus de 300 escrimeurs internationaux à l'encontre du CIO, opposés au retour des athlètes russes et biélorusses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.