Equitation : le triple médaillé olympique australien Shane Rose menacé de suspension aux Jeux de Paris pour avoir concouru en maillot de bain

Lors d'un concours organisé près de Sydney le 11 février, le cavalier de 50 ans s'était présenté avec un maillot de bain "mankini", popularisé par le film "Borat", lors d'une épreuve de saut d'obstacles.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
Shane Rose lors de l'épreuve de cross du concours complet des Jeux olympiques de Tokyo, le 1er août 2021. (BEHROUZ MEHRI / AFP)

La plaisanterie de Shane Rose pourrait lui coûter cher. Le triple médaillé olympique australien, qui prépare ses quatrièmes Jeux, a été écarté dimanche d'une compétition pour avoir porté un maillot de bain "mankini" lors d'une épreuve de saut d'obstacles. La Fédération australienne lui reproche une tenue enfreignant le code vestimentaire des cavaliers.

Véritable star du monde équestre australien, Rose a porté sur son cheval une tenue orange fluorescente, popularisée par le film Borat, lors d'un concours organisé près de Sydney le week-end dernier, au cours duquel les cavaliers étaient pourtant encouragés à porter des "costumes originaux".

Quelques heures plus tard, le cavalier a déclaré sur les réseaux sociaux qu'il avait été mis à l'écart par la Fédération australienne d'équitation, qui a lancé une procédure disciplinaire à son encontre après avoir reçu des plaintes. "Je suis sincèrement désolé si j'ai offensé qui que ce soit", a déclaré l'homme de 50 ans sur Facebook. "J'espère que le résultat de l'examen de la fédération me permettra de reprendre la compétition et n'affectera pas ma préparation en vue des Jeux olympiques de Paris."

D'autres cavaliers se mobilisent

"Comme tout athlète de haut niveau, Shane est tenu de respecter les codes de conduite", a pour sa part réagi la fédération australienne, dans un communiqué. "La Fédération australienne d'équitation a l'obligation de répondre à ces préoccupations et examine actuellement la question", a poursuivi l'instance qui, à ce stade, n'a pas encore réglé le sort du cavalier.

"Pour être clair, Shane n'a pas été suspendu ni sanctionné. Comme il est d'usage dans ces circonstances pour tous les athlètes de haut niveau, il a été écarté de la compétition pendant plusieurs jours, le temps que l'examen aboutisse", précise-t-elle.

Le cavalier, dont la participation aux Jeux de Paris est suspendue à cette procédure disciplinaire, a toutefois reçu le soutien d'autres athlètes. La cavalière Vicki Roycroft a ainsi dénoncé "une réaction extrêmement excessive" et la spécialiste du dressage Mary Hanna, présente aux Jeux olympiques sans discontinuer depuis Atlanta 1996, implore dans les colonnes du Sydney Daily Telegraph : "S'il vous plaît, ne faites pas ça à Shane".

Rose a remporté des médailles d'argent sur le concours complet par équipes aux Jeux olympiques de Pékin et de Tokyo, et une médaille de bronze aux Jeux de Rio.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.