Cyclisme : "La question est de savoir si Chris Froome a abusé" de son traitement contre l'asthme

Chris Froome a subi un contrôle antidopage anormal au salbutamol (anti-asthmatique) lors de la Vuelta 2017. Selon le secrétaire général de l'Agence française de lutte contre le dopage, Mathieu Teoran, le Britannique "est connu pour souffrir d'asthme et se soigner avec ce médicament".

Le cycliste britannique Christopher Froome lors de sa victoire sur le Tour d\'Espagne, le 10 septembre 2017 à Madrid. 
Le cycliste britannique Christopher Froome lors de sa victoire sur le Tour d'Espagne, le 10 septembre 2017 à Madrid.  (JOSE JORDAN / AFP)

Mathieu Teoran, secrétaire général de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), a réagi mercredi 13 décembre sur franceindo après le contrôle antidopage "anormal" de Chris Froome lors du dernier Tour d'Espagne. Quatre fois vainqueur du Tour de France, le cycliste britannique a été contrôlé positif au bronchodilatateur salbutamol, qui est le principe actif de la Ventoline, lors de la 18e étape de la Vuelta 2017 qu'il a remportée en septembre dernier, a appris franceinfo par un communiqué de l'Union cycliste international (UCI). Ce produit est utilisé contre l'asthme et "c'est un produit autorisé dans la pratique sportive", a souligné le secrétaire général de l'AFLD, même s'il y a une "posologie maximale qui doit être respectée".

Froome est-il allé "au-delà de sa prescription"?

"Chris Froome est connu pour souffrir d'asthme et se soigner avec ce médicament, a poursuivi Mathieu Teoran. La question, maintenant est de savoir s'il a abusé de ce médicament, c’est-à-dire s'il est allé au-delà de sa prescription, au-delà de ce qui était normal pour se soigner", soit une concentration du produit dans les urines au-delà de 1 000 nanogrammes par millilitre.

Or, le 7 septembre dernier, la concentration retrouvée dans les urines de Chris Froome est deux fois supérieure à la limite autorisée. Ce produit a "pour effet d'améliorer la capacité pulmonaire", mais "à très haute dose, il peut également avoir un effet anabolisant", puisqu'il existe "une posologie maximale qui doit être respectée".

Mathieu Teoran : "La question est de savoir s'il a abusé de ce médicament"
--'--
--'--