Cet article date de plus de quatre ans.

Dopage: l'AMA suspend le laboratoire de Mexico pour 6 mois

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a suspendu le laboratoire de contrôles de Mexico pour 6 mois, estimant qu'il ne s'était pas mis en conformité avec les nouvelles normes de qualité, a annoncé l'Agence jeudi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de l'Agence Mondiale Antidopage (MARC BRAIBANT / AFP)

Cette suspension, entrée en vigueur le 23 novembre, interdit au Laboratoire de pratiquer "toute activité antidopage, y compris des analyses d'échantillons d'urine et de sang", précise l'AMA dans un communiqué. Elle est justifiée selon l'AMA par le fait que le laboratoire ne satisfaisait pas "aux exigences des nouvelles procédures strictes d'évaluation de qualité" Durant cette suspension, les échantillons devront être transportés en toute sécurité vers un autre laboratoire accrédité par l'AMA "afin que les athlètes puissent garder confiance en la qualité des analyses des échantillons et dans le système antidopage".

Durant la suspension, le laboratoire devra "remédier aux non-conformités relevées dans le cadre de son programme du Système externe d'évaluation de la qualité (EQAS) ainsi qu'à toutes les autres non-conformités repérées lors des visites qui seront effectuées par l'AMA durant cette période". Dans le cas contraire, la suspension peut être prolongée de six mois, a prévenu l'AMA. Le laboratoire a 21 jours pour interjeter appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) qui siège à Lausanne à partir du jour de la notification de la suspension.

Un autre laboratoire de contrôles, celui de Doha, a été suspendu par l'AMA le 15 novembre dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.