Cet article date de plus de cinq ans.

Dopage au meldonium: la nageuse russe Efimova blanchie

La nageuse russe Yulia Efimova a été blanchie des accusations de dopage au meldonium par la fédération internationale de natation.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Yulia Efimova, multiple championne du monde à la brasse (CLAUS FISKER / SCANPIX DENMARK)

La Fédération internationale de natation (FINA) a blanchi la nageuse russe Yulia Efimova, sanctionnée en mars pour une "possible violation des règles antidopage", a annoncé son agent à l'AFP mardi. "Yulia a reçu une lettre du président du conseil antidopage de la FINA, Robert Fox, qui dit que toutes les charges pour usage de meldonium ont été levées", a déclaré Andreï Mitkov à l'AFP. "Aucune sanction ne sera prise contre elle. L'affaire est close", a-t-il poursuivi.

Efimova avait été suspendue en mars à titre provisoire après avoir été testée positive au meldonium, un produit interdit par l'Agence mondiale antidopage (AMA) depuis janvier. La nageuse de 24 ans, médaillée de bronze sur 200 m brasse au JO de Londres et quadruple championne du monde, avait avoué avoir consommé du meldonium pour raison médicale mais affirmait que cela datait d'avant l'interdiction du médicament par l'AMA. En avril, l'AMA avait annoncé que les athlètes testés positifs au meldonium pourraient échapper à une suspension car il est impossible pour le moment de savoir combien de temps la substance reste dans l'organisme. Le meldonium, principalement utilisé dans la prévention des infarctus, est classé parmi les hormones et modulateurs métaboliques (groupe S4) depuis le 1er janvier 2016 et figure sur la liste des produits prohibés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.