Cet article date de plus de huit ans.

Des supporters espagnols et russes accusés de racisme

L'UEFA a ouvert mardi deux procédures disciplinaires à l'encontre de la Fédération espagnole de football et de son homologue russe (RFS) pour le comportement de leurs supporters, coupables d'injures et de chants racistes lors de deux rencontres de l'Euro 2012.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'instance espagnole est visée pour ces motifs à la suite d'incidents constatés lors du match Espagne-Italie, disputé le 10 juin à Gdansk, en Pologne. De son côté, la RFS est sous le coup d'une sanction pour le comportement de ses supporters le 8 juin à Wroclaw, toujours en Pologne, lors du match Russie-République tchèque.

La commission de discipline de l'UEFA examinera ces deux cas jeudi. La Russie a déjà écopé de trois amendes dans cet Euro, venant à chaque fois sanctionner le comportement de ses supporters à l'intérieur ou à l'extérieur des stades.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.