Vuelta : Une première pour David Gaudu dans un Grand Tour

David Gaudu (Groupama-FDJ) a remporté la 11e étape de ce Tour d'Espagne, après un duel avec Marc Soler (Movistar) au sommet de La Farrapona. Première victoire du Breton sur un Grand Tour, c'est également la première pour un Français sur cette 75e édition de la Vuelta. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) conserve son maillot rouge et Guillaume Martin celui de meilleur grimpeur.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
David Gaudu a remporté sa première victoire en Grand Tour. (MIGUEL RIOPA / AFP)

Au sommet de La Farrapona, on pouvait s'attendre à une explication entre les favoris Primoz Roglic et Richard Carapaz. Il n'en a rien été. C'est le Français David Gaudu, promu leader de sa formation Groupama-FDJ après l'abandon de Thibaut Pinot, qui a levé les bras sur la ligne d'arrivée de cette onzième étape.

Parti dans une échappée de sept coureurs qui a mis du temps à se dessiner, le protégé de Marc Madiot était accompagné de son coéquipier et compatriote Bruno Armirail, qui a roulé toute la journée dans l'échappée.

 

Soler rejoint les sept fuyards avant un duel au sommet

Dans la troisième des cinq difficultés de la journée, Marc Soler s'est extirpé du peloton pour revenir sur le groupe de tête. A 80 km de l'arrivée, le grimpeur de la Movistar a bouché les 2 minutes qui le séparaient de l'échappée en moins de 4 km d'ascension. Dans la montée finale, Soler a dégainé le premier à cinq kilomètres de la ligne, seulement suivi par Gaudu. Plus frais, le Français a facilement battu l'Espagnol au sprint, pour s'offrir sa première victoire sur un Grand Tour.

Troisième succès d'étape pour le Français

Lauréat du Tour de l'Avenir 2016, une course par étapes réservée aux moins de 23 ans, David Gaudu signe son troisième succès après des victoires d'étapes sur le Tour de l'Ain (2017) et le Tour de Romandie en 2019. Mais ce samedi, il s'agit bien du plus beau succès en carrière pour le natif de Landivisiau.

Actuel douzième de cette Vuelta, le Breton peut espérer faire mieux que sa treizième place obtenue l'an passé sur le Tour de France, son meilleur classement sur un Grand Tour. 

Soler se replace au général

Du côté des favoris, Roglic conserve son maillot rouge devant Richard Carapaz. Soler, dixième avant l'étape du jour, remonte à la sixième place. Un grand perdant tout de même : le Colombien Esteban Chaves, septième du général ce matin, tombe à la quatorzième place après avoir craqué à 10km de l'arrivée. Le Normand Guillaume Martin (Cofidis) réalise une bonne opération au classement de la montagne et garde son maillot de meilleur grimpeur.

Dimanche, pour la douzième étape, la ligne d'arrivée sera tracée au sommet du terrible Angliru. Considéré comme l'un des cols les plus durs au monde, les écarts devraient y être bien plus importants que ce samedi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vuelta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.