Vuelta 2021 : Primoz Roglic dompte le mur de Valdepeñas de Jaén sur la 11e étape, Odd Christian Eiking reste en rouge

Le coureur slovène a remporté une deuxième victoire d’étape, mercredi, sur cette 76e Vuelta, et un septième succès sur les routes du Tour d'Espagne.

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Primoz Roglic récupéra t'il le maillot rouge lors de la 14e étape du Tour d'Espagne, samedi 28 août 2021 ?  (JORGE GUERRERO / AFP)

Décidément, on ne peut pas passer un jour sans qu’il vole la vedette. Dans le redoutable mur de Valdepeñas de Jaén, qui propose des pentes à 24%, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a remporté une deuxième victoire d’étape, mercredi 25 août, et a rappelé à tout le monde pourquoi il est pour l’instant le meilleur coureur sur cette Vuelta, malgré la perte de son maillot rouge mardi.

Enric Mas (Movistar) a été le seul capable de suivre le Slovène et termine à la deuxième place. Magnus Cort Nielsen (EF Education-Nippo), qui a passé la journée à l'avant, a failli surprendre le peloton, mais le Danois s’est finalement fait reprendre à 300 mètres de la ligne d’arrivée. 

Encore lui !

Primoz Roglic a décroché une septième victoire d’étape sur les routes de la Vuelta (1 en 2019, 4 en 2020, 2 en 2021), faisant des routes espagnoles un peu plus son jardin de jour en jour. Il a surtout rappelé au peloton pourquoi il est le double tenant du titre de la course. Après une 10e étape où le Slovène avait chuté dans la descente du Puerto de Almáchar, il s'est rassuré en levant les bras pour la deuxième fois sur ce Tour d'Espagne. Dans une arrivée qui lui convenait parfaitement, un mur raide de presque un kilomètre avec des passages à 24%, le coureur de la Jumbo-Visma a déposé tout le monde pour s’imposer, seulement suivi par Enric Mas.

Le coureur espagnol est bien le concurrent numéro un à Roglic dans la lutte au maillot rouge. Si le coureur de la Movistar a abdiqué dans les derniers mètres, il a encore affiché une forme resplendissante et il ne devrait pas manquer de donner du fil à retordre au Slovène dans les étapes de haute montagne qui attendent le peloton.

Maillot rouge surprise la veille, Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) a gardé son précieux en s’accrochant au groupe des favoris pendant les dernières difficultés du jour et en décrochant une honorable 10e place.

Cort Nielsen tout proche d’un nouvel exploit

Plein de ressources, Magnus Cort Nielsen (EF Education-Nippo) était tout proche de signer un nouvel exploit sur les routes de la Vuelta. Dans un scénario similaire à la 6e étape où il avait levé les bras, le Danois était à 300 mètres de piéger le peloton. Présent dans l’échappée du jour, Cort Nielsen a abordé l’avant-dernière difficulté du jour, le Puerto de Locubín (8,8 km à 5%), avec 45 secondes d’avance sur le peloton. Et comme il y a quelques jours, il a résisté aux hommes derrière lui et a passé le col en tête.

Mais le mur de Valdepeñas de Jaén a été de trop pour lui. Devant pendant les 700 premiers mètres, le Danois a abdiqué dans les 300 derniers mètres, dépassé par un Roglic et un Mas en plein réglement de compte. Pas de nouvelle victoire donc mais un nouveau numéro pour Cort Nielsen, qui se consolera avec une maigre 25e place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vuelta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.