Cet article date de plus de deux ans.

Vuelta 2018 - Viviani (Quick-Step) remporte la 3e étape au sprint

Malgré un dernier numéro de rouleur tenté par l'Autrichien Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), la 3e étape du Tour d'Espagne s'est conclue par un sprint massif. A ce jeu là, après un travail de la Quick-Step et de la Movistar pour revenir sur le coureur champion d'Autriche, l'Italien Elia Viviani s'est imposé en puissance devant les meilleurs sprinteurs du peloton. C'est sa première victoire d'étape sur la Vuelta, pour sa deuxième participation. Giacommo Nizzolo (Trek) prend la 2e place, Peter Sagan (Bora) la 3e juste devant Nacer Bouhanni (Cofidis). Michal Kwiatkowski (Sky) reste leader.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le sprinteur italien Elia Viviani (Quick-Step) (DANIEL BOCKWOLDT / DPA)

Le champion d'Italie ouvre son compteur. Pas cette saison mais bien sur la Vuelta. Pour sa deuxième participation au Tour d'Espagne en carrière, Elia Viviani (Quick-Step) a levé les bras en vainqueur. Pour la première fois. De belle manière, puisqu'il a pris le meilleur sur les plus gros sprinteurs du peloton. Nizzolo, Sagan, Bouhanni et Consonni (UAE) n'ont pu que constater les dégâts et sa supériorité. 

Viviani insatiable

Il faut dire que Elia Viviani est plutôt du genre gourmand depuis le début de la saison. Vainqueur du classement par points sur le Giro, il y avait remporté 4 étapes. Il en avait également accroché 3 à son compteur lors de l'Adriatica Ionica Race. Vainqueur de l'EuroEyes Cyclassics en plus de son titre de champion d'Italie, le coureur transalpin de 29 ans a été intraitable dans les derniers mètres.

Cette journée ne change rien au niveau du classement général, puisque Michal Kwiatkowski (Sky) conserver la tête avec ses 14 secondes d'avance sur Alejandro Valverde (Movistar). A noter néanmoins les 18 secondes perdues par Vincenzo Nibali (Bahrain), ou les 4'09 concédées par Ama Yates (Mitchelton).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.