VIDEO. Tour d'Italie : un cycliste lève les bras en signe de victoire… à 6 km de la ligne d'arrivée

Luka Pibernik, coureur slovène de l'équipe Bahrein-Merida, ne s'est pas rendu compte qu'il restait un tour à parcourir.

Il a cru avoir remporté la 5e étape du Giro, le tour d'Italie, mercredi 10 mai. Sauf que Luka Pibernik, cycliste slovène de l'équipe Bahrein-Merida, ne s'est pas rendu compte qu'il restait un tour, soit 6 km de parcours avant la ligne d'arrivée. Il a levé les bras en franchissant la ligne au premier passage, écrit L'Equipe.

L'étape, très vallonnée et longue de 159 km, reliait mercredi Pedara à Messine, le long de la côte sicilienne. Luka Pibernik a cru avoir remporté l'étape, après s'être détaché du groupe des sprinteurs sur la ligne droite. Mais il restait encore un tour de circuit dans la ville de Messine. Le coureur slovène a compris sa méprise quelques minutes plus tard, lorsqu'il a vu que les coureurs derrière lui n'avaient pas baissé le rythme. C'est le Colombien Fernando Gaviria, de l'équipe COL/Quick-Step Floors, qui s'est imposé au sprint.