VIDEO. Paris : un bouchon de vélos se forme sur une portion du périphérique fermée aux voitures

Des centaines de cyclistes ont roulé, dans les deux sens, sur cet axe entre la porte de Pantin et la porte de la Villette, dans le nord de la capitale, à l'occasion de la Nuit blanche.

Des cyclistes sur le périphérique parisien, dimanche 7 octobre 2019.
Des cyclistes sur le périphérique parisien, dimanche 7 octobre 2019. (TOUS A VELO / TWITTER)

Les cyclistes ont éclipsé les automobilistes. Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 octobre, une portion du périphérique parisien a été fermée à la circulation pour les véhicules à moteur. Place donc aux vélos, qui ont été des centaines à rouler, dans les deux sens, sur cet axe entre la porte de Pantin et la porte de la Villette, à l'occasion de la Nuit blanche. Un engouement populaire qui a même causé quelques ralentissements à l'entrée du périphérique.

Alors que le débat sur le devenir du périphérique occupe les esprits avant les municipales de 2020, une portion de celui-ci a donc été transformée en vélodrome lumineux jusqu'à 6 heures du matin, grâce à des lucioles lumineuses fournies aux cyclistes, venus avec leurs propres vélos ou des Vélib. L'objectif ? Dessiner une "sorte d'anneau futuriste sur lequel on fera des tours", a décrit Didier Fusillier, patron de la Villette et directeur artistique de cette édition.

Autre conséquence de cette fermeture aux automobilistes : la pollution atmosphérique a largement diminué sur cet axe, selon AirParif. L'institut a publié une carte du dioxyde d’azote (NO2), particules PM10 et PM2,5 et l’ozone (O3) en temps réel à Paris.