Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Le Portugais Rui Costa s'impose dans la 19e étape du Tour de France

Publié Mis à jour
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'étape entre Le Bourg-d'Oisans et Le Grand-Bornand a vu la victoire du Portugais Rui Costa. Chris Froome a géré son avance, tandis que Pierre Rolland s'est permis un raid solitaire de grand style.

Il a franchi les Alpes ! Le Portugais Rui Costa, coureur de l'équipe Movistar, a remporté en solitaire la 19e étape du Tour de France, vendredi 19 juillet, dans la station du Grand-Bornand. Le Britannique Chris Froome (équipe Sky) a quant à lui conservé le maillot jaune de leader, à deux jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées. Il a été attaqué à plusieurs reprises sans jamais être vraiment inquiété.

Dans cette étape-reine des Alpes, Rui Costa a enlevé son deuxième succès, trois jours après s'être imposé à Gap. Il a précédé de 48 secondes l'Allemand Andreas Klöden, autre membre de l'échappée du jour, sur un parcours qui a franchi cinq cols. Le Portugais, âgé de 26 ans, compte désormais trois étapes du Tour à son palmarès.

Rui Costa a attaqué dans la dernière difficulté du jour, la Croix-Fry, à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. "Je ne me sentais pas aussi bien qu'espéré au départ, mais je savais qu'il fallait partir dans l'échappée. Je ne pensais pas pouvoir gagner l'étape, a confié le double vainqueur du Tour de Suisse. A Gap, c'était la première journée en montagne après une semaine de plaine. Je n'aurais pas pensé pouvoir recommencer."

Le raid de Pierre Rolland qui reprend le maillot à pois

La pluie s'est abattue sur la course à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Dans cette étape de 204,5 kilomètres, le Français Pierre Rolland s'est extrait d'un groupe fourni de contre-attaquants (une trentaine de coureurs). Rolland, lancé dans un raid de grand style, a distancé ses compagnons dans le troisième col (Tamié), à 69 kilomètres de l'arrivée, et a résisté à la pression des poursuivants, pointés à 2 minutes au sommet de la quatrième ascension (l'Epine).

Au pied de la Croix-Fry, la dernière montée du jour avec ses pentes ardues (11,3 km à 7%), Costa a rejoint et dépassé Rolland à l'entrée des 20 derniers kilomètres. Rolland reprend tout de même le maillot à pois de meilleur grimpeur grâce à une deuxième place au classement, à un point de Chris Froome (103 points contre 104). Le Britannique ne pouvant arborer deux maillots distinctifs, le maillot à pois sera samedi sur les épaules du Français.

Samedi, la 20e étape prendra la forme d'un steeple-chase de 125 kilomères à partir d'Annecy. Six ascensions sont prévues. Une de deuxième catégorie (côte du Puget) puis trois de troisième catégorie dans le massif des Bauges avant d'attaquer le mont Revard (15,9 km à 5,6%, première catégorie).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.