VIDEO. De Copenhague à Séville… Quatre villes qui aiment le vélo

Une ville qui fait des efforts pour les cyclistes, ça ressemble à ça. Voilà 4 villes qui aiment le vélo.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

1Utrecht, Pays-Bas

Dans cette ville néerlandaise d'un peu plus de 350 000 habitants, environ 40 % des trajets quotidiens sont effectués à vélo. Les autorités locales ont construit le plus grand parking à vélos au monde.

3Copenhague, Danemark

Plus de la moitié des habitants se rendent au travail ou à l'école en vélo. Et depuis 2006, le risque d'accidents de vélos a diminué de 23 %. Un taux faible qui s'explique notamment par la construction d'autoroutes exclusivement réservées aux vélos. "Les gens ne se sentent pas en sécurité quand ils font du vélo à proximité des voitures et des bus", explique Ayfer Baykal, élue responsable de l'écologie et de la technologie à Copenhague.

4Séville, Espagne

Entre 2006 et 2011, à Séville, le cyclisme urbain connaît une croissance rapide pour réduire les bouchons en heure de pointe. Aujourd'hui, Séville dispose de 120 kilomètres de pistes cyclables.

5Montréal, Canada

C'est l'une des villes nord-américaines qui favorisent le plus le vélo, avec 780 kilomètres de pistes cyclables. En 2009, l'entreprise de vélos en libre-service de la ville, BIXI, devient un leader mondial. Le concept s'est d'ailleurs exporté à Paris, Londres, Chicago ou encore New York.

À l'inverse, Mumbai est l'une des pires villes où faire du vélo : les cyclistes subissent les embouteillages, la pollution et les mauvaises habitudes de conduite.

VIDEO. De Copenhague à Séville… Quatre villes qui aiment le vélo
VIDEO. De Copenhague à Séville… Quatre villes qui aiment le vélo (BRUT)