:l'éco, France info

VIDEO. Arnaud Marion : "On a un taux d'utilisation de nos vélos qui est un record mondial"

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":l'éco", Arnaud Marion, président de Smovengo (Velib'), est venu parler du succès des vélos en libre service. 

franceinfo

Smovengo, ce nom ne vous dit peut être pas grand chose mais c'est l'opérateur de Vélib'. Il y a un an après un changement d'opérateur et un changement de concession, les vélos en libre service Vélib' était un fiasco. Où en sont les Vélib' un an après ?

"Un an après ça marche. On va faire en juin deux millions de courses et cinq cent mille courses en vélo électrique, c'est donc un succès énorme et même au niveau mondial puisque c'est déjà deux fois plus que le numéro 2 dans le monde. Donc oui aujourd'hui ça marche" déclare Arnaud Marion. 

Vous dites que ça marche mais l'association de cyclistes "Paris en selle" déplore la difficulté de trouver un Vélib' qui fonctionne...

"Oui mais alors il faut m'expliquer comment on arrive à faire 80 000 courses par jour et comment 75% de nos vélos tournent chaque jour. C'est un peu comme le phénomène des taxis : quand il pleut et que vous cherchez un taxi vous vous dites qu'il y en a pas, en fait il y en a mais ils sont tous utilisés. Donc effectivement on a un taux d'utilisation de nos vélos qui est un record mondial. C'est à peu près neuf utilisation par vélo et par jour. C'est énorme, la norme étant de cinq à six rotations par jour. Et puis on a pas encore tout à fait assez de vélos, la montée en puissance se terminera à la fin du mois de juillet" explique le président de Smovengo.

La question AFP : Redoutez-vous la concurrence des opérateurs de trottinettes qui vont bientôt signer un contrat avec la mairie de Paris ? 

"Je pense que c'est très bien, ça évitera le chaos et la cacophonie sur nos trottoirs et sur nos routes. Je crois beaucoup au multimodale, c'est le fait d'utiliser le métro, un taxi ou un uber, un vélib' ou une trottinette et vous pouvez utiliser tous ces modes de transport dans la même journée donc je pense que c'est quelque chose de moderne. Attention il y a des effets de mode, on verra qui restera dans un an" répond-t-il. 

L'interview s'est conclue sur la chanson "Speed" de Zazie.