Cet article date de plus d'un an.

Vers une fusion Katusha - Arkéa-Samsic ?

Le média néerlandais Wielerflits est plutôt affirmatif. Selon lui, la formation Katusha, qui devait quitter le peloton à la fin de la saison, se dirigerait finalement vers une fusion. Le propriétaire de l'équipe russe, Igor Makarov, aurait opté pour un rapprochement avec la continentale française Arkéa-Samsic, dont les ambitions de World Tour se font de plus en plus entendre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Après la bombe Nairo Quintana, l'annonce d'une fusion avec une équipe World Tour ? une porte de sortie à sa formation. Des discussions avec Israel Cycling Academy en vue d'une fusion avaient déjà été évoquées. De son côté, Emmanuel Hubert dément avoir donné son accord. "Comme d’autres équipes qui envisagent d’accéder au WorldTour, nous avons été sondés par l’équipe Katusha. Mais nous n’avons pas donné suite à cette proposition. Il est hors de question que l’équipe Arkea-Samsic fasse alliance avec Katusha", a-t-il répondu au Télégramme.

11 + 11

La formation Continentale pro, particulièrement active sur le mercato, vise un accessit en première division mondiale. L'arrivée très probable de Nairo Quintana (Movistar) en est un témoignage concret. Warren Barguil a confirmé de son côté qu'il resterait, André Greipel est encore sous contrat. Mais les noms ne suffisent pas pour s'offrir une promotion. Seules les 18 meilleures équipes sur les trois dernières saisons peuvent évoluer au niveau World Tour. En fusionnant avec le team Katusha, Arkéa-Samsic peut sauter les étapes et récupérer des financements.

Wielerflits avance que Makarov, qui resterait le patron, a déjà postulé pour une licence World Tour dès la saison prochaine. Les onze coureurs encore sous contrat en 2020 avec la formation française auraient reçu un document. Leur signature est attendue. Ils pourraient rejoindre les onze autres coureurs, ceux du team Katusha. Avec un potentiel groupe de 22 coureurs, une marge de manœuvre est laissée sur le mercato.

Si la fusion avec la Katusha se fait, le deal Quintana paraît plus que jamais réalisable. Pour rappel, le Colombien, récent vainqueur d'étape sur le Tour de France, va quitter la Movistar. Son père a récemment confirmé qu'il se dirigeait vers Arkéa-Samsic. Le vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016 pourrait amener dans ses valises Diego Rosa, son frère Dayer ou encore Winner Anacona. Des rumeurs évoquent aussi l'arrivée de Nacer Bouhanni, en fin de contrat et malheureux avec la Cofidis. En plus de ses 11 coureurs sous contrat, la formation bretonne récupérerait des coureurs comme Jens Debusschere, Enrico Battaglin ou encore Alex Dowsett. Ilnur Zakarin et Nils Politt, eux, devraient changer d'horizon avant l'officialisation de la fusion.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.