Cet article date de plus de sept ans.

Vanmarcke se sent "beaucoup plus fort"

Le Belge Sep Vanmarcke (Belkin), deuxième l'an passé de Paris-Roubaix, s'estime "beaucoup plus fort" avant la 112e édition dont il sera dimanche l'un des favoris.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Après mon expérience de l'année passée, je sais que je peux gérer le  final. Cela me donne beaucoup de confiance", a estimé mercredi Vanmarcke, qui  avait été le seul à résister au Suisse Fabian Cancellara voici douze mois. "Nous visons la victoire", a confirmé son directeur sportif Nico Verhoeven. "Nous présentons un groupe qui a l'habitude de travailler ensemble. C'est un  processus à long terme qui finit par payer. Dans les classiques jusqu'à  présent, nous avons été en mesure de nous battre pour la victoire". Cette année, Vanmarcke s'est classé dans les cinq premiers du Het  Nieuwsblad (4e), de Kuurne-Bruxelles-Kuurne (3e), du GP E3 (5e), de  Gand-Wevelgem (4e) et enfin du Tour des Flandres (3e).

L'équipe Belkin à Paris-Roubaix:

Lars Boom (NED), Jos van Emden (NED), Tom Leezer (NED), Bram Tankink (NED),  Maarten Tjallingii (NED), Sep Vanmarcke (BEL), Robert Wagner (GER), Maarten  Wynants (BEL).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.