Cet article date de plus d'onze ans.

Une étape de transition pour récupérer

La 11e étape marque la sortie des Alpes pour le Tour de France, ce jeudi, de Sisteron à Bourg-lès-Valence, sur 184,5 kilomètres. Une seule difficulté, le col de Cabre (5 km à 5,9 %), est à franchir en début d'étape, 56 kilomètres après le départ donné au pied de la citadelle de Sisteron, où Napoléon s'ouvrit la route de Paris lors de l'épopée du retour de l'île d'Elbe en 1815.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les coureurs à travers champs (JOEL SAGET / AFP)

Favorable aux baroudeurs dans sa partie initiale, le parcours passe par Die, berceau de la clairette, pour le ravitaillement après la mi-course (Km 101,5). Il avantage ensuite le peloton sur les routes drômoises en vue d'un regroupement pour un sprint éventuel. La ligne droite finale, longue de 1000 mètres, est située près du Rhône, à proximité de Valence.

Bourg-lès-Valence (18.500 habitants), qui abrita jusque dans les années 1960 une cartoucherie (transformée en pôle dédié à l'image d'animation), reçoit la Grande Boucle pour la première fois. La ville accueille chaque année un festival sur la thématique de la différence lié aux divers handicaps. Départ de Sisteron à 12h45 (lancé à 12h55), arrivée à Bourg-lès-Valence vers 17h12 (prévision à 43 km/h de moyenne).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.