Ultra Trail du Mont-Blanc : finir la course en bonne santé

L'Ultra Trail du Mont-Blanc, cette compétition sportive d'endurance, a attiré cette année plus de 2 500 participants.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

"J'ai vu les vaisseaux de Star Wars avec l'étoile de la mort, c'était magnifique. Mais en fait c'était juste un gros rocher", raconte Loïc Bourdon, participant à l'Ultra Trail du Mont-Blanc. Deux nuits sans dormir, pour terminer les 170 kilomètres de l'Ultra Trail, en moins de 46h30. Il est 3h du matin au centre de ravitaillement, à Trient, en Suisse. Il reste encore 13 heures de course. Pour Christophe, "c'est le bout". Il rajoute : "Après 35h, c'est un autre monde".

1 178 coureurs finissent l'Ultra Trail

Plusieurs tests sont effectués pour savoir comment finir un Ultra Trail en bonne santé. Rémy Hurdiel, chercheur à l'Université Côte d'Opale, à Dunkerque explique : "On va mesurer leur sommeil tout au long de la course, et pour mettre ça en relation avec leur vigilance on va utiliser un test de temps de réaction, pour mesurer l'état du cerveau". Sur les 2561 partants, 1 778 coureurs ont fini la course.

L\'Américain Anton Krupicka, une des légendes vivantes de l\'ultra-trail, s\'entraîne sur les pentes du Mont-Blanc.
L'Américain Anton Krupicka, une des légendes vivantes de l'ultra-trail, s'entraîne sur les pentes du Mont-Blanc. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)