Cet article date de plus de six ans.

Tour de Pékin: Gilbert fait coup double

Le Belge Philippe Gilbert a remporté samedi la 2e étape du Tour de Pékin, tronquée à la suite d'une demande des coureurs se plaignant de la pollution de l'air, et endossé le maillot de leader. Gilbert a été déclaré vainqueur d'une étape qui devait mener le peloton de Chongli à Yanqing, mais dont l'arrivée à été jugée au Km 111, à 36,5 kilomètres de l'arrivée prévue.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

C'est le coureur belge, nouveau leader de l'épreuve, qui s'est fait le porte-parole des coureurs auprès des représentants de l'Union cycliste internationale pour que l'étape n'aille pas jusqu'à son terme. "Nous avons discuté avec l'organisation, l'UCI, et tout le monde est tombé d'accord pour l'annulation des 30 derniers kilomètres de l'étape", a déclaré le Belge. "Je pense que c'est une sage décision, lourde de sens puisque la plupart du temps dans le passé, ils (les organisateurs) ne nous écoutaient pas", a-t-il souligné. "La qualité de l'air a été très pauvre à Pékin ces derniers jours, et a affecté ses environs, dont Yanqing", pouvait-on lire sur le compte Twitter de l'organisation de la course.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.