Cet article date de plus de cinq ans.

Bretagne Classic : Oliver Naesen surprend les favoris

La Belgique attendait une victoire sur la Bretagne Classic, ex-GP de Plouay, depuis 2001 (Nico Mattan). Olivier Naesen (IAM) a parfaitement répondu à cette attente en s'imposant dimanche devant Alberto Bettiol (Cannondale). Trop juste dans sa course poursuite derrière les échappés du jour qui étaient huit en début de journée, le peloton ne s'est battu que pour la troisième place. La bagarre des sprinteurs est revenue au Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) devant Degenkolb et Matthews.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Belge Oliver Naesen (IAM) (?FRANCIS NICOLAS/MAXPPP / MAXPPP)

Le peloton pensait avoir tout fait pour laisser les sprinteurs s'expliquer entre eux. Revenus à une minute à dix kilomètres de l'arrivée sur les trois hommes qui restaient de l'échappée du jour, les équipiers des hommes forts ont sous-estimé leur résistance. Oliver Naesen, Alberto Bettiol et Guillaume Martin n'ont quasiment rien perdu pendant trois kilomètres. L'accélération laissait le Français de Wanty Groupe Gobert sur le carreau.

La plus belle de Naesen

Sans se retourner, le duo Naesen-Bettiol se battait pour conserver 15 secondes à la flamme rouge. C'était suffisant pour le Belge qui déposait l'Italien aux 500 mètres et s'envolait vers une victoire méritée. Il faut croire qu'Oliver Naesen aime les courses françaises puisque sa dernière victoire chez les pros remontait à 2015 sur la Polynormande. "J'aime courir en petit groupe, à fond, sans arrière-pensée. C'est la plus belle victoire de ma jeune carrière", a reconnu le Belge de 25 ans.

VIDEO : La victoire de Naesen

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers UCI World Tour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.