Cet article date de plus d'un an.

Tour de France : une neuvième étape marquée par le froid et la pluie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Tour de France : une neuvième étape marquée par le froid et la pluie
France 3
Article rédigé par
J. Lonchampt, T. Guéry, G. Naboulet, O. Gardette, M. Galandi, F. Levasseur, F. Madigou, L. Feuillebois - France 3
France Télévisions

De la pluie, encore de la pluie, toujours de la pluie. La neuvième étape du Tour de France a été marquée par la météo peu clémente dans les Alpes, dimanche 4 juillet. 

Ce sont des conditions dantesques en plein mois de juillet pour le Tour de France. Au sommet des cols alpins, la météo glaciale a joué un rôle déterminant dans cette neuvième étape. "C'est une de mes pires journées sur un vélo (...) je suis vraiment très fatigué", déclare Nacer Bouhanni, coureur. "J'ai quand même réussi à me couvrir en haut d'un col, et après je suis resté avec mon imper toute la journée", témoigne Anthony Perez, un autre cycliste. Les participants ont lutté contre la pluie et le froid, dimanche 4 juillet. Plusieurs ont même dû s'arrêter pour enfiler des couches de vêtements supplémentaires, ce qui leur a fait perdre un temps précieux. 

Du thé en haut du col

Ce ne sont plus les traditionnelles bouteilles d'eau qui ont été distribuées aux coureurs. "On a remplacé les produits énergétiques par du thé, parce qu'ils auront besoin d'avoir un petit coup de chaleur à l'intérieur du corps", raconte Dietrich Plumerat, assistant sportif. La foule était nombreuse malgré la température, sous les 10°C, et admirative. "Ça ne doit pas être facile pour eux", résume un spectateur. "Je ne sais pas comment ils font, c'est vraiment très courageux", estime un autre. Les coureurs auront une journée de repos, lundi 5 juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.