Tour de France : une édition incroyable

Cette 106e édition du Tour de France restera gravée dans les annales, entre le maillot jaune de Julian Alaphilippe, du spectacle et l'émotion de l'abandon de Thibaut Pinot. Une édition passionnante.

Un dernier sprint sur le Champs-Elysées, une dernière victoire d'étape pour l'Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal), sa troisième sur le Tour… cette 106e édition restera marquée par du suspense, des rebondissements et des espoirs. À l'image de ceux placés en Julian Alaphilippe, le Français de 27 ans qui s'empare du maillot jaune dès la 3e étape. "C'est toujours difficile de répondre présent quand on est attendu. Je ne réalise pas là", disait-il.

Les larmes de Pinot

Alaphilippe gardera finalement son maillot quatorze jours, avec à chaque étape, les Français derrière lui. L'autre espoir, c'était Thibaut Pinot. Vainqueur au Tourmalet, le Français de la Groupama-FDJ s'était pris à rêver avant de déchanter à la suite d'une blessure à la cuisse. Dans cette étape de l'Iseran, arrêtée à cause d'une tempête de grêle et une coulée de boue sur le parcours. Au final c'est le Colombien de 22 ans, Egan Bernal, qui l'emporte, une première sur la course.

Le JT
Les autres sujets du JT
Peter Sagan, Egan Bernal et Romain Bardet sur le podium du Tour de France à l\'arrivée sur les Champs-Elysées, dimanche 28 juillet à Paris.
Peter Sagan, Egan Bernal et Romain Bardet sur le podium du Tour de France à l'arrivée sur les Champs-Elysées, dimanche 28 juillet à Paris. (MARCO BERTORELLO / AFP)