Tour de France : Roglic "Je suis déçu du résultat mais j'ai aussi tout donné"

En jaune depuis les Pyrénées, Primoz Roglic pensait tenir son premier Tour de France à la veille de l'arrivée à Paris. Mais le Slovène a complètement craqué sous la pression de son jeune compatriote, Tadej Pogacar, auteur d'un contre-la-montre prodigieux entre Lure et la Planche des Belles Filles. A 30 ans, Roglic vient de perdre un Tour de France qu'il tenait presque dans ses mains. Déçu, le leader de la Jumbo-Visma n'en reste pas moins fair-play.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
A terre, Primoz Roglic réalise ce qu'il vient de se passer entre Lure et la Planche des Belles Filles. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL)

Personne ne peut se mettre à la place de Primoz Roglic, et savoir ce qui passe par la tête du coureur slovène depuis qu'il a franchi la ligne d'arrivée au sommet de la Planche des Belles Filles. Hébété, sonné, Roglic était littéralement à terre, le regard vide après cette défaite aussi cruelle qu'inattendue, à la veille de l'arrivée finale. Ses premiers mots étaient donc attendus. "Bien sûr je suis déçu mais je dois juste dire ''chapeau'' à Tadej (Pogacar) qui mérite sa victoire. C'est tout ce que je peux dire", a d'abord salué le Slovène au micro d'Eurosport. 

Mis sous pression par la performance exceptionnelle de Pogacar, Roglic est revenu sur son chrono raté et sur sa gestion de son avance dans ce Tour de France : "Je n'ai peut-être pas assez poussé (avant ce chrono). Aujourd'hui (samedi), j'ai été plus rapide que d'autres mais je n'ai peut-être pas ce qu'il fallait. Je suis déçu du résultat mais j'ai aussi tout donné. C'était génial comme Tour de France, surtout en cette année très spéciale, j'espère que le public a pris du plaisir et aimé regardé ce Tour".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.