Tour de France : l'histoire d'une étape de légende

Alors que le tracé du Tour de France 2018 a été révélé ce mardi 17 octobre, France 3 revient sur une étape courte et intense : celle entre Bagnères-de-Luchon et le col de Portet. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

À la première épingle vers le Pla d'Adet (Hautes-Pyrénées), une plaque rappelle un des moments forts du Tour de France et une de ses figures de légende : Raymond Poulidor, vainqueur d'étape au sommet de la station en 1974. La dernière des 10 arrivées à Saint-Lary-Soulan remonte à 2014, avec la victoire du Polonais Rafal Majka. Retour donc à Saint-Lary en 2018, mais cette fois, avec une arrivée jugée au col de Portet, huit kilomètres d'ascension supplémentaires.

Une très rude et éprouvante ascension finale

"Saint-Lary, 800 mètres et col de Portet 2 800. Moi, je mets trois heures en partant d'en bas", explique un cycliste. En juillet prochain, les vaches devront s'éloigner de la route pour permettre le passage des coureurs dans une très rude et très éprouvante ascension finale. Une arrivée au col de Portet est véritablement une nouveauté permise grâce à la route tracée avec une pente régulière refaite pour permettre le passage des coureurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les coureurs du Tour de France lors de la 17e étape du Tour de France, entre Saint-Gaudens et Saint-Lary Pla d\'Adet, le 23 juillet 2014. 
Les coureurs du Tour de France lors de la 17e étape du Tour de France, entre Saint-Gaudens et Saint-Lary Pla d'Adet, le 23 juillet 2014.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)