Cet article date de plus de cinq ans.

Tour de France : l'Espagnol Ruben Plaza Molina remporte en solitaire la 16e étape

La 16e étape du Tour de France, entre Bourg-de-Péage et Gap, au pied des Alpes, a été remportée lundi par l’Espagnol Ruben Plaza de la formation Lampre. Le Slovaque Peter Sagan est arrivé 2e. Le Britannique Chris Froome est toujours leader du classement général.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (L'Espagnol Ruben Plaza Molina victorieux lundi à Gap de la 16e étape du Tour de France 2015 © MAXPPP)

A la veille de la seconde journée de repos de cette édition 2015, l'Espagnol Ruben Plaza Molina de la formation Lampre Merida s’est imposé lundi à l’issue de la 16e étape du Tour de France entre Bourg-de-Péage et Gap. Pour la 5e fois cette année, le Slovaque Peter Sagan de l’équipe Tinkoff a pris la deuxième place. Le Britannique Chris Froome porte toujours le maillot jaune, il devance le Colombien Nairo Quintana au classement général.

23 coureurs dans l’échappée du jour

L'échappée lancée dès le 5e kilomètre de l'étape a réuni 23 coureurs, après un regroupement à mi-parcours. A 40 kilomètres de l'arrivée, l'Australien Adam Hansen a attaqué, rejoint rapidement par le champion d'Autriche Marco Haller. Mais dans la deuxième montée, celle du col de Manse, un col de deuxième catégorie, Rubén Plaza Molina est passé à l'attaque pour basculer au sommet, à 12 kilomètres de l'arrivée, avec une minute d'avance sur les poursuivants.

Malgré une poussée ahurissante dans la dernière descente, Peter Sagan s'est classé deuxième. Tandis que le Colombien Jarlinson Pantano a pris la troisième place devant l'Allemand Simon Geschke. Christophe Riblon, premier Français, a terminé, lui, 6e. Tony Gallopin a perdu sa place dans le Top 10 au classement général, Warren Barguil est désormais le seul tricolore à 11'03'' du maillot jaune Chris Froome.

Chute spectaculaire

Le Britannique de la Sky est lui resté dans un peloton démissionnaire. Les coureurs épuisés ont roulé parfois à 40 km/h avec jusqu'à une vingtaine de minutes de retard sur l'échappée. Son coéquipier gallois Geraint Thomas a été retardé dans le final après une chute spectaculaire. Dans la descente de la Rochette, il a été poussé involontairement par le Français Warren Barguil et a heurté un poteau électrique sur le bord de la route avant de basculer dans le fossé entre les spectateurs. Le lieutenant de Froome est finalement reparti et a sauvé sa 6e place au classement. C'est sur cette même route, mais à un autre endroit, que l'Espagnol Joseba Beloki avait lourdement chuté dans le Tour 2003 ce qui avait obligé l'Américain Lance Armstrong à couper à travers champs.

Les coureurs seront donc en repos mardi, pour la seconde journée depuis le début du tour, avant la 17e étape mercredi entre Digne-Les-Bains et Pra Loup, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.