Tour de France : Julian Alaphilippe a tenu sa promesse

Lundi 8 juillet, Julian Alaphilippe a remporté la 3e étape du Tour de France et s'est emparé du maillot jaune. Le cycliste français l'avait promis, il l'a fait.

FRANCE 3

Le coureur français de l'équipe Deceuninck-Quick Step a remporté la troisième étape à Épernay (Marne), lundi 8 juillet. Une victoire qui permet à Julian Alaphilippe d'endosser le maillot jaune, mais est-il pour autant un favori de la course ? Grégory Naboulet, un des journalistes qui suit le Tour pour France Télévisions répond : "Lorsqu'on est Français et qu'on porte le maillot jaune sur la route du Tour, c'est un formidable accélérateur de notoriété. Julian Alaphilippe a déjà brillé l'an dernier : deux victoires d'étapes, un maillot à pois de meilleur grimpeur ramené sur les Champs-Elysées, mais là il change de dimension avec ce maillot jaune", indique le journaliste.

Un numéro un mondial sûr de sa force

"Mais ce n'est pas vraiment une surprise, car à 27 ans, Julian Alaphilippe est le meilleur cycliste du monde actuellement, le numéro un mondial. Il avait même misé sur ces étapes aujourd'hui, il l'avait promis, il l'a fait. Sûr de sa force, oui, mais lucide quand même, car Julian Alaphilippe sait qu'il n'a quasiment aucune chance de ramener ce maillot jaune à Paris, sur les Champs-Elysées. Alors combien de temps va-t-il pouvoir le garder ? Là est la question. Demain, après-demain, cela semble à sa portée. Ce sera un peu plus compliqué à partir de jeudi, lorsque le Tour de France va aborder les premiers massifs des Vosges", précise Grégory Naboulet en direct depuis Épernay, lundi 8 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cycliste français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) prend le maillot jaune après la troisième étape du Tour de France à Epernay (Marne), le 8 juillet 2019.
Le cycliste français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) prend le maillot jaune après la troisième étape du Tour de France à Epernay (Marne), le 8 juillet 2019. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)