Cet article date de plus d'un an.

Tour de France : à l'assaut du "mur de Bretagne"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Tour Bretagne
FRANCE 2
Article rédigé par
Grégory Naboulet - France 2
France Télévisions

Sur le Tour de France, la bataille du maillot jaune démarre. Il est, pour le moment, sur les épaules du Français Julian Alaphilippe. Dimanche 27 juin, il devra affronter "le mur de Bretagne" qui porte bien son nom.

"C'est une petite montagne au cœur de la montagne, un mur de Bretagne qui devient un grand classique du Tour. C'est la quatrième arrivée en l'espace de dix ans. Après 183 kilomètres 500, une arrivée en pente de deux kilomètres. Un terrain de jeu idéal pour le nouveau maillot jaune du Tour Julian Alaphilippe", explique le journaliste Grégory Naboulet.

Toujours debout, malgré des points de suture

Julian Alaphilippe a été acclamé dimanche 27 juin au matin, au départ à Perros-Guirec (Côtes-d'Armor). Cela faisait 20 ans qu'un Français n'avait pas endossé le maillot jaune lors de la première étape d'un Tour de France. Julian Alaphilippe l'a été pendant 14 jours en 2019. "Combien de temps le restera-t-il cette année ? Ce qui est sûr, c'est qu'il sera à l'attaque encore aujourd'hui, même s'il a dû subir des points de suture au tibia, victime lui aussi de la chute provoquée par la spectatrice la veille."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.