Tolérance zéro pour les portables à vélo

Il est interdit de téléphoner au volant même avec des écouteurs. Une interdiction qui s'applique aussi aux vélos. Les contrôles se multiplient, comme à Strasbourg (Bas-Rhin).

France 2

Ce sont des accessoires de trajets quotidiens : casques audio, écouteurs ou téléphones portables. Ils sont interdits en voiture, mais également à vélo. À Strasbourg (Bas-Rhin), des policiers en civil traquent les incivilités. Ils repèrent les infractions en amont : "Elle était au téléphone, elle a rangé tout lorsqu'elle m'a vu. Et elle a franchi le feu rouge" (…) Souvent ils slaloment entre les files de véhicules", rapporte un agent de police.

Les usagers incrédules

Lorsqu'ils sont arrêtés, les gens ne comprennent pas et sont surpris. "Je n'ai pas compris", avance une femme. "Je fais souvent ça, je pensais qu'en trottinette c'était toléré", déclare une autre femme. Pour eux, l'amende sera de 135 euros, minorée à 90 euros si elle est payée dans les quinze jours. Même tarif qu'en voiture à une différence près : il n'y a pas de perte de points à vélo. "Personne ne respecte ces règles", tempère un homme. "Je trouve bien qu'on fasse de la prévention, mais pas comme ça", s'agace un autre. Une campagne de prévention avant un durcissement de la loi à la rentrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les nouveaux vélos en libre-service à Paris sont gérés par Smovengo depuis début 2018.
Les nouveaux vélos en libre-service à Paris sont gérés par Smovengo depuis début 2018. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)