Tour du Limousin : "J’ai encore du travail à faire mais je suis content", savoure Thibaut Pinot après son retour en course

Le grimpeur franc-comtois a terminé sereinement la première étape du Tour du Limousin, pour sa reprise après 116 jours sans course.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Thibaut Pinot a fait son retour à la compétition sur la première étape du Tour du Limousin. (PIERRE TEYSSOT / MAXPPP)

Quatre mois après sa dernière course, Thibaut Pinot est remonté en selle lors de la première étape du Tour du Limousin, mardi 17 août. Le Franc-Comtois s'est montré plutôt à l'aise en restant dans le peloton jusqu'au bout, sans montrer de signes de douleurs au niveau de son dos qui le gênait tant depuis sa chute lors de la première étape du Tour de France 2020.

Au micro de la chaîne L'Équipe, Thibaut Pinot est apparu apaisé à l'arrivée à Saint-Feyre : "Je suis un peu fatigué, mais ça va, le dos aussi. C'était une reprise un peu brutale parce que je n'ai pas choisi la course la plus facile pour reprendre mais je le savais. J'ai encore du travail à faire, mais pour une première étape je suis content". Tout au long des 188,3 kilomètres du parcours, il est apparu plutôt à l'aise, parfois même à l'avant du peloton : "C'était important de rester dans la course, d'aller frotter, de me faire violence et de prendre des repères dans le peloton", a dévoilé le troisième du Tour de France 2014.

"Je sens qu'il me faut plus de kilomètres"

Après le Tour du Limousin, Thibaut Pinot enchaînera avec le Tour du Poitou-Charentes (du 24 au 27 août), la Classic Grand-Besançon (3 septembre), le Tour du Jura (4 septembre) et le Tour du Doubs (5 septembre). "Ce ce sont des parcours que je ne travaille pas beaucoup à l'entraînement, où je suis en montagne, donc c'est bien aussi. Il y a très peu de courses pour grimpeurs donc il faut passer par des courses qui me font un peu moins plaisir mais j'ai la chance dans mon équipe de pouvoir faire le programme que je choisis".

À 31 ans, le coureur est dans une phase de reconstruction : "Je sens qu'il me faut plus de kilomètres pour me remettre en route". Mais à peine de retour, Thibaut Pinot se fixe toujours les mêmes objectifs : "Ce qui me ferait plaisir, ce serait de gagner des courses".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thibaut Pinot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.