Tempête tropicale Emily : inquiétude sur le sort des sinistrés haïtiens

La tempête tropicale menace une grande partie des pays des Caraïbes. Elle devrait traverser Haïti en fin de journée ou demain alors que des centaines de milliers de personnes vivent encore dans des campements de fortune 18 mois après le séisme.

(Radio France © France Info)

Porto Rico, la Martinique ou encore la République dominicaine. La plupart des pays du nord-ouest des Caraïbes sont désormais placés en alerte orange ou rouge à quelques heures du passage de la tempête tropicale Emily.

Mais c’est à Haïti que l’inquiétude est la plus vive. Un an et demi après le séisme meurtrier de janvier 2010, près de 600.000 personnes continuent de vivre dans des campements de fortune. Des rafales de vent de plus de 200km/h et des sceaux d’eau de 150 à 250 mm sont attendus ce mardi soir ou mercredi et pourraient entraîner d’énormes dégâts. La montée des eaux pourrait atteindre 30 à 60 centimètres et s'accompagner de fortes vagues sur le littoral.

La tempête Emily est la cinquième tempête tropicale de la saison et l'une des plus violentes. Selon Météo France, elle pourrait perdre de la vitesse dans les deux jours qui viennent.