Cet article date de plus d'un an.

Tour de France : l'hiver en été dimanche dans les Alpes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
tour dur
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Lonchampt, T. Guéry, G. Naboulet, O. Gardette, M. Gualandi, F. Levasseur, Y. Kadouch - franceinfo
France Télévisions

Le Tour de France faisait étape dans les Alpes avec une arrivée dimanche 4 juillet à Tignes (Savoie). Les conditions météo ont été très rudes pour le peloton. L'Australien O'Connor a gagné et le maillot jaune Pogacar n'a pas flanché.

Sur la ligne d'arrivée de la 9e étape du Tour de France, dimanche 4 juillet, les visages sont marqués, les corps frigorifiés. "C'est une de mes pires journées sur un vélo (...) je suis vraiment très fatigué", déclare le Français Nacer Bouhanni. Les participants ont roulé 145 km sous la pluie et le froid. Certains changent de vêtements sur le vélo, d'autres mettent pied à terre pour enfiler imperméable et nouveau maillot. Le Tour est sous l'eau. En descente, les mains sont gelées, les gants impossibles à enfiler.

Sept coureurs éliminés

Lors du ravitaillement, ce ne sont plus les traditionnelles bouteilles d'eau qui ont été distribuées aux coureurs. "On a remplacé les produits énergétiques par du thé, parce qu'ils auront besoin d'avoir un petit coup de chaleur à l'intérieur du corps", raconte Dietrich Plumerat, assistant sportif. Le maillot jaune a conforté sa première place, même s'il laisse la victoire d'étape à l'Australien Ben O'Connor. Le Slovène Tadej Pogacar est arrivé près d'1h30 avant le dernier. Sept coureurs sont arrivés trop tard. Pour eux, le Tour de France est terminé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.