Quand le Tour tutoie les sommets...

Première étape de (haute) montagne aujourd'hui, avec une étape de 224 kilomètres vers les Pyrénées, entre Barcelone et Arcalis (Andorre).

(Radio France © REUTERS/Eric Gaillard)

Pour les amateurs friands de métaphores, qui aiment à comparer le Tour à une tragédie antique, la montagne est ce moment paroxystique, où amour et haine se mêlent, où la passion déchire les êtres...

Et c'est d'ailleurs aujourd'hui, pour cette 96ème édition, le menu des coureurs du Tour 2009.
_ Place aux grimpeurs, avec l'étape la plus longue de la compétition, soit 224 kilomètres de Barcelone à la station andorrane d'Arcalis.

L'occasion de scruter un peu plus en ce vendredi l'attitude de l'Espagnol Alberto Contador, favori de cette cuvée 2009. Il pourrait décider d'attaquer son coéquipier - et rival - Lance Armstrong, de suivre les efforts des autres, ou carrément d'aller chercher le maillot jaune...

Il est rare que l'ascension vers la station de ski andorrane
soit utilisée dans le Tour de France mais elle est toujours
spectaculaire ou décisive.
_ Auparavant, l'endroit avait révélé par exemple Oliveiro Rincon ou Jan Ullrich.

Départ de l'épreuve à 10h50, pour une arrivée estimée peu avant 17h, à suivre évidemment sur France Info.

Matteu Maestracci