Cet article date de plus de sept ans.

Pas de Tour de France pour Kreuziger

Roman Kreuziger (Tinkoff-Saxo) ne prendra pas le départ du 101e Tour de France : le coureur tchèque va faire l'objet d'une procédure disciplinaire à la suite d'anomalies présentées par son passeport biologique.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Les anomalies en question remontent à des périodes (mars-août 2011 et avril-mai 2012) où Kreuziger évoluait sous le maillot d'Astana. Le coureur, qui nie tout recours à des substances ou méthodes dopantes et entend se défendre, ne participera pas au prochain Tour de France.

"Roman ne court plus, jusqu'à ce qu'on en sache plus", a indiqué la formation Tinkoff-Saxo, dont le staff médical se dit convaincu par les explications de Kreuziger. "Il n'est pas suspendu, sauf si c'est requis par l'UCI ou la fédération tchèque".

Un coéquipier en moins pour Contador

Invité en juin 2013 à s'expliquer sur ces irrégularités présumées, Kreuziger a présenté sa défense en octobre dernier en se basant sur l'avis de deux spécialistes. Il a été informé fin mai que l'UCI (Union cycliste internationale) n'avait pas accepté son explication. Depuis, un troisième expert sollicité par le coureur a fourni un rapport préliminaire expliquant que les fluctuations du profil du Tchèque n'étaient pas des irrégularités dues au dopage.

Cinquième du Giro 2011 et vainqueur de l'Amstel Gold Race 2013, il s'est classé l'an passé cinquième de la Grande Boucle. Son absence est un gros coup dur pour Alberto Contador, qui perd là son plus précieux coéquipier sur les routes du Tour. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.