Cet article date de plus de cinq ans.

Paris-Roubaix : la SNCF porte plainte après le franchissement d'un passage à niveau par des coureurs cyclistes

Une partie du peloton a forcé le passage dimanche, malgré la fermeture des barrières automatiques et l'arrivée d'un TGV.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des coureurs cyclistes arrêtés à un passage à niveau lors du Paris-Roubaix, à Hélesmes (Nord), dimanche 12 avril 2015. ( FRANCE 3)

La SNCF annonce qu'elle va porter plainte contre X, lundi 13 avril, après le franchissement, dimanche, d'un passage à niveau fermé à Hélesmes (Nord) par des coureurs cyclistes du Paris-Roubaix. L'arrivée d'un TGV a provoqué l'abaissement des barrières automatiques, mais une partie des coureurs a tout de même décidé de forcer le passage.

FRANCE 3

Un tel comportement est interdit par le règlement de la course, et par le code de la route, sous peine de déclassement. Le peloton ayant été morcelé par le passage du train, les officiels ont finalement demandé aux régulateurs postés devant le peloton de ralentir l'allure afin que les retardataires bloqués par le TGV puissent reprendre place dans le groupe pour éviter de fausser la course.

Un comportement "extrêmement grave et irresponsable"

La SNCF dénonce une "effraction extrêmement grave et irresponsable qui aurait pu être tragique". "De tels agissements sont, au minimum, passibles d'une contravention pénale", poursuit la compagnie, qui rappelle que de telles "infractions au code de la route" ont causé la mort de 29 personnes en 2014.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.