Mondiaux de cyclisme : sacré en contre-la-montre, Remco Evenepoel met fin à la malédiction belge

Champion du monde sur route l'an passé, le phénomène belge a remporté le titre sur l'exercice chronométré, vendredi.
Article rédigé par Adrien Hémard Dohain, franceinfo: sport - De notre envoyé spécial
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Remco Evenepoel sur le contre-la-montre des Mondiaux, le 11 août 2023. (TIM GOODE / MAXPPP)

L'anomalie est réparée. Étonnamment absente du palmarès depuis l'intronisation du contre-la-montre aux championnats du monde en 1994, la Belgique tient enfin son premier sacre planétaire sur la discipline (après avoir pris place sur le podium des cinq éditions précédentes). Si le Plat pays attendait Wout Van Aert, vendredi 11 août, c'est son jeune compatriote Remco Evenepoel qui est allé chercher le maillot arc-en-ciel à Stirling. 

Quatrième l'an passé en Australie, le champion de Belgique 2022 du chrono a devancé de 12 secondes l'expert italien Filippo Ganna (champion du monde 2020 et 2021), et la surprise Joshua Tarling (à 48"). Le Britannique, âgé de seulement 19 ans, a été la grande sensation de la journée et se pare de bronze. Côté Français, Rémi Cavagna (26e) et Bruno Armirail (21e) sont passés à côté.

Un Belge peut en cacher un autre

Après avoir goûté à la 3e place en 2021 et 2022, et à l'argent en 2019, Remco Evenepoel est cette fois monté sur la plus haute marche du podium. Cet arc-en-ciel en contre-la-montre lui était promis depuis son explosion au plus haut niveau, et notamment son titre européen en 2019, mais le vainqueur de la dernière Vuelta n'avait jusque-là jamais trouvé la réussite. À l'image de la Belgique...

Revivez les moments forts de la course de Remco Evenepoel, sacré champion du monde du contre-la-montre des Mondiaux de Glasgow 2023. Le Belge domine Filippo Ganna, qui finit à 12 secondes. Le podium est complété par le prodige britannique Joshua Tarling, troisième à 48 secondes.
Cyclisme sur route (H) : Remco Evenepoel pour la première fois champion du monde du contre-la-montre Revivez les moments forts de la course de Remco Evenepoel, sacré champion du monde du contre-la-montre des Mondiaux de Glasgow 2023. Le Belge domine Filippo Ganna, qui finit à 12 secondes. Le podium est complété par le prodige britannique Joshua Tarling, troisième à 48 secondes.

Plus grande nation de l'histoire du cyclisme, avec 27 titres sur route chez les hommes - un record -, le Plat pays n'avait jamais dominé l'exercice chronométré. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir aligné des spécialistes, mais la réussite a toujours fui les Belges. Le vent avait tourné depuis 2018 et le bronze pour Victor Campenaerts, la Belgique ayant toujours placé un coureur sur le podium depuis, mais jamais sur la plus haute marche. Voilà qui est fait.

Parti prudemment, alors que le Britannique Joshua Tarling dynamitait les compteurs, seulement suivi par Filippo Ganna - autre grand favori -, Remco Evenepoel a accéléré a mi-parcours. Passé à côté de la course en ligne, une semaine plus tôt, le Belge avait clamé ses ambitions sur ce chrono. Il a tenu parole en faisant mieux que Filippo Ganna, double champion du monde de la discipline, lequel s'était tout de même permis de doubler Jay Vine et Tadej Pogacar, partis avant lui.

"Je suis le premier Belge à faire le doublé, c'était l'un de mes grands objectifs de la saison", s'est réjouit le vainqueur du jour. "Ce n'était pas un chrono idéal avec mon poids mais je suis super content !" Une chose est sûre, le palmarès du coureur de 23 ans continue de s'alourdir, lui qui est attendu comme l'un des principaux favoris de la prochaine Vuelta, qui débute le 26 août.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.