Malgré le dopage, Tom Boonen au départ du Tour

Contrôlé récemment positif à la cocaïne, le cycliste belge pourra finalement s'aligner avec les autres coureurs sur la compétition, qui débute demain à Monaco.

(Radio France © REUTERS/Yves Herman)

C'en devient presque tragique, toutes proportions gardées. Les organisateurs du Tour de France ont beau tout faire depuis plusieurs années pour endiguer le fléau du dopage, il semble que ce vieux démon rattrape systématiquement la compétition.

Ainsi, en plus du cas du sulfureux Lance Armstrong, dont c'est le grand retour sur la Grande Boucle, ils devront à présent composer avec l'énigme Tom Boonen.
_ En effet, le cycliste belge a finalement été autorisé à prendre le départ du Tour 2009, par la Chambre arbitrale
du sport du comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Boonen a pourtant été (voir nos articles) déclaré indésirable sur le Tour par
les organisateurs de l'épreuve en raison d'un contrôle positif à
la cocaïne, réalisé hors compétition en avril.
_ Reste donc désormais à connaître la position finale des organisateurs du Tour, face à l'avis de l'instance sportive devant laquelle le Belge avait choisi de plaider sa cause...

Cependant, la décision est définitive. Amaury Sport Organisation (ASO) qui avait récusé
Boonen n'a pas de possibilité d'appel, selon la convention qui lie les équipes à
l'organisateur.

Matteu Maestracci