Liège-Bastogne-Liège : "Tadej Pogacar a été le plus malin" pour Julian Alaphilippe, David Gaudu "aux anges"

"Tadej Pogacar a été le plus malin" a déclaré Julian Alphilippe (2e) après l'arrivée de la Doyenne, alors que David Gaudu (3e) est "aux anges".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (ERIC LALMAND / BELGA)

Derrière le vainqueur du jour Tadej Pogacar, deux Français ont réussi à se faire une place sur le podium de Liège-Bastogne-Liège dimanche 25 avril. Julian Alaphilippe (2e) s’est montré quelque peu frustré après l’arrivée alors que David Gaudu (3e) a savouré son premier podium en carrière sur l'un des cinq monuments du cyclisme.

"C'est monté très très vite"

“Je préfère gagner bien sûr. J'étais venu avec l’ambition de faire le meilleur résultat possible, a réagi Julian Alaphilippe à l’arrivée. L’équipe a fait un gros travail une fois de plus. Dans le final, j’ai essayé de gérer au mieux, ça a vraiment été difficile dans la Roche aux Faucons.” “C'est monté très très vite, a confirmé David Gaudu. Je n'avais que cette ascension en tête toute la journée. Je me suis accroché, je savais que ça allait être un all-in, que ça allait passer ou casser dans cette côte. C’est passé tout juste à 20 mètres du sommet.”

Après de nombreuses attaques dans la dernière ascension de la course, le groupe de tête a collaboré jusqu’au sprint final. “J’étais focalisé sur le fait d’arriver au sprint, je n’avais pas spécialement envie de partir seul ou de faire un coup de bluff en faisant partir quelqu’un. C’était important qu’on arrive groupés” a expliqué le champion du monde. “Dans le final, je savais que j’étais le moins rapide, j’ai sauté quelques relais” a indiqué David Gaudu.

"J'ai repensé à mon pote qui m’a dit que si j’arrivais à faire podium sur les Ardennaises, il allait venir faire 7 heures avec moi. J’ai pensé à ça à 50 m de la ligne. C’est bien fait pour lui !"

“Le sprint s'est plutôt bien lancé, j’étais en bonne position, Tadej a été le plus malin. Bravo à lui, c’est une magnifique victoire” assure Julian Alaphilippe. David Gaudu explique : “Au sprint, Valverde a lancé d’assez loin. J’ai vu que j'arrivais à remonter, remonter... Quand j’ai vu que je pouvais faire un podium, je commençais à avoir des crampes et j’ai repensé à mon pote qui m’a dit que si j’arrivais à faire podium sur les Ardennaises, il viendrait faire 7 heures avec moi alors qu'il ne fait pas de vélo. J’ai pensé à ça à 50 m de la ligne, c’est bien fait pour lui !”

Voir le post sur Instagram

“J’avais dis que j’étais venu ici pour améliorer ma sixième place faite en 2019. Ça a été une journée difficile. Franchement faire un podium derrière Pogacar et Alaphilippe qui sont d’immenses champions, c’est que du bonheur (...) je suis aux anges", souligne David Gaudu avant d'ajouter : "On verra dans quelques années pour jouer devant."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.