Cet article date de plus de huit ans.

Leipheimer raccroche

L'Américain Levi Leipheimer, qui était sans équipe depuis octobre après avoir reconnu s'être dopé à maintes reprises durant sa carrière, a annoncé à 39 ans sa retraite sportive dans les colonnes du journal The Press Democrat, paru lundi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'ancien coéquipier de Lance Armstrong, qui est sorti le 1er mars d'une suspension de six mois infligée par l'agence antidopage américaine (Usada), n'a pas retrouvé d'équipe. Il avait été remercié en octobre par sa dernière formation, Omega Pharma. "Je prends ma retraite", a-t-il dit dimanche au journal américain en marge de la dernière étape du Tour de Californie, une épreuve qu'il a remportée à plusieurs reprises par le passé. 

Levi Leipheimer a admis s'être dopé (EPO, testostérone, transfusions sanguines) en 2000 et 2001 (US Postal), de 2002 à 2004 (Rabobank), en 2005 et 2006 (Gerolsteiner) et en 2007 (Discovery Channel).

L'Américain avait été suspendu pour six mois à compter du 1er septembre dernier et ses résultats obtenus entre le 1er juin 1999 et le 30 juillet 2006, puis entre le 7 juillet et le 29 juillet 2007, avaient été annulés, y compris sa 3e place au Tour de France 2007.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.