Cet article date de plus de sept ans.

Le Britannique Mark Cavendish abandonne le Tour de France après sa chute de samedi

Le coureur Britannique, qui a chuté samedi lors de la première étape, renonce à prendre le départ, dimanche 6 juillet, de la 2e étape du Tour de France, qui relie York à Sheffield (Royaume-Uni).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mark Cavendish, le 5 juillet 2014, à l'arrivée de la 1re étape du Tour de France, à Harrogate (Royaume-Uni). (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL / DPPI MEDIA / AFP)

Cruel Tour de France pour Mark Cavendish. Le coureur Britannique, qui a chuté à Harrogate samedi lors de la première étape, renonce à prendre le départ, dimanche 6 juillet, de la 2e étape du Tour de France, qui relie York à Sheffield (Royaume-Uni), a annoncé son équipe. Cet abandon du sprinteur d'Omega-Pharma est le premier du Tour 2014 dans le peloton des 198 concurrents.

Cavendish avait passé samedi des examens permettant de conclure à l'absence de fracture. Le diagnostic médical rendu à l'issue du bilan radiologique et échographique évoquait un "disjonction acromio-claviculaire".

Vainqueur de 25 étapes sur le Tour

Dans la soirée, le Britannique, qui compte 25 étapes du Tour à son palmarès, avait annoncé que la décision de poursuivre ou non serait prise avant le départ de la deuxième étape, un difficile parcours de 201 kilomètres entre York et Sheffield. Le rêve de Cavendish, qui voulait gagner à Harrogate, une ville où il a des attaches familiales, et porter pour la première fois le maillot jaune, ont été réduits à néant par cette chute à 250 mètres de l'arrivée.

"C'était de ma faute", a reconnu en soirée le "ManxMan" (homme de l'île de Man) qui a voulu forcer le passage au détriment de l'Australien Simon Gerrans. Le champion du monde 2011 a présenté ses excuses à Gerrans, l'un des deux autres coureurs entraînés à terre (avec le Français Julien Simon). Cavendish, âgé de 29 ans, disputait son huitième Tour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.