Julian Alaphilippe "a démontré toute sa hargne et sa force mentale", réagit son entraîneur après le titre de champion du monde de cyclisme sur route

Julian Alaphilippe a été sacré dimanche en Italie. Son cousin et entraîneur Franck Alaphilippe se dit "très fier" et décrit le coureur comme un "puncheur".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Julian Alaphilippe (C) et son cousin et entraîneur Franck Alaphilippe (D), le 4 juillet 2019. (MARCO BERTORELLO / AFP)

"Je suis vraiment très fier de mon cousin", a déclaré lundi 28 septembre sur franceinfo Franck Alaphilippe, l'entraîneur de Julian Alaphilippe qui est devenu champion du Monde de cyclisme sur route ce week-end à Imola en Italie. Une victoire que le Français a remportée, selon Franck Alaphilippe, grâce à ses qualités de "puncheur". "Julian a démontré toute sa hargne et sa capacité mentale et sa force mentale. Et c'est certainement pour cela qu'il a remporté le titre".

franceinfo : On imagine que c’est la fierté qui prédomine chez vous ?

Franck Alaphilippe : Je suis vraiment très fier de mon cousin. Je me souviens avoir vécu, il y a 23 ans, le titre de Laurent Brochard. Alors vous imaginez que 23 ans après le fait de voir mon cousin champion du monde, c'était vraiment quelque chose d'exceptionnel, d'extraordinaire. C'était vraiment très, très bien, très, très beau.

Vous avez cru à la victoire dans les derniers kilomètres ?

Je savais que Julian était capable de réaliser cet exploit. Maintenant, je ne savais pas comment avait été sa récupération. On avait beaucoup échangé avec Julian. Il fallait que sa récupération soit optimum après le Tour de France. C’est vrai que quand il a attaqué, je ne connaissais pas non plus les sensations et la forme de ses adversaires. J'ai été un peu rassuré parce que j'ai vu que Woot Van Aeart ne répondait pas à son attaque. Après, il restait quand même un certain nombre de kilomètres. Mais Julian a démontré toute sa hargne et sa capacité mentale et sa force mentale. Et c'est certainement pour cela qu'il a remporté le titre.

Quelles sont ses qualités de coureur ?

Ses qualités, c’est évidemment les efforts courts, violents. C'est ce qui fait sa force, c'est un puncheur et évidemment, tout au long de la saison, Julian travaille ces qualités-là. Son défaut, bien sûr, on le connaît, c’est la haute montagne. Donc hier, effectivement, il fallait qu'il puisse attaquer sur un effort très violent. Une seule fois. Il aurait été très compliqué pour lui d'attaquer deux à trois fois sur un effort violent. Il l'a fait hier et après, il fallait résister, évidemment au retour de ses adversaires.

Pensez-vous que Julian Alaphilippe a gagné le coeur des Français lors du Tour de France ?

Oui, il a beaucoup marqué les esprits, notamment sur le Tour de France. Le public français porte une importance au Tour de France. C'est vrai que, notamment l'année dernière, Julian a beaucoup marqué les esprits des Français. Il s'était déjà fait connaître avant, mais le Tour de 2019 a vraiment contribué à ce qu'il soit suivi par les Français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.